Je dis : BD #18

Je dis : BD #18
LIBREMENT INSPIRÉ DU RENDEZ-VOUS "C'EST LUNDI, QUE LISEZ-VOUS ?"
JE VOUS PROPOSE, CHAQUE JEUDI, UN NOUVEAU RÉCAP' HEBDOMADAIRE
DE MES LECTURES DE BANDES DESSINÉES, DE MANGAS ET D'ALBUMS !

QU'AI-JE LU LA SEMAINE PASSÉE ?
Je dis : BD #18

  • Les insectes en moi de Akino Kondoh
De l'auteur, Akino Kondoh, j'avais déjà eu l'occasion de lire "Chroniques new-yorkaise" : le récit, en bande dessinée, de la vie ordinaire d'une artiste japonaise venu s'installer à New-York. Un récit composé d'épisodes qui se suivent et se font écho. J'avais passé un chouette moment avec elle, et après ma lecture, je me suis empressée de fouiner pour en savoir plus sur l'auteur tant je m'étais attachée à elle. C'est comme ça que "Les insectes en moi" à rejoint ma PAL.Bon. Ici aussi l'auteur nous propose des bribes de vies, mais cette fois-ci, elle fait se croiser réel et imaginaire avec un côté presque fantasmagorique. C'était touchant, attachant, drôle par moment et souvent surprenant, mais c'est sûr, je n'ai pas autant était emballée que pour "Chroniques new-yorkaise". Je suis trop terre-à-terre.. 
  • Ma vie de réac de Morgan Navarro
La lecture de cet album m'a profondément gênée.. Après les 15 premières pages, j'ai dû faire une pause. Le personnage est raciste, homophobe, passéiste et imbuvable. J'ai continué ma lecture en pensant à la réplique d'une copine blogueuse : "ça me fait penser à un accident de voiture. On ne peut pas s'empêcher de fixer le désastre !". Clairement, il me manque des jalons d'humour pour rire de ce type de propos. N'hésitez pas à me donner des clés de compréhensions.
  • Homicide, une année dans les rues de Baltimore, Vol. 2. 4 février-10 février 1988 de Philippe Squarzoni
Dans le tome précèdent, l'auteur nous a donné l'occasion de découvrir le fonctionnement de la brigade des homicides de Baltimore d'un instant T à un autre, avec le fonctionnement hiérarchique, la compétition entre les policiers, les méthodes d'investigation et les limites du système. Dans ce volume, on prend les mêmes et on recommence.. Mais on va plus loin. Cette fois-ci, l'auteur nous donne les clés du métier d'inspecteur. Il présente les principes fondamentaux qui permettent de résoudre une affaire, ou au contraire de la faire capoter, avec notamment une comparaison d'avantages / inconvénients, forces / faiblesses d'un homicide en intérieur vs un homicide en extérieur. Évidemment, c'est toujours aussi intense, sombre et sanglant.. D'autant plus, que tout s'inspire de faits réels. L'album est l'adaptation en bande dessinée du reportage documentaire écrit par David Simon, le créateur des (fameuses) séries "Sur Écoute" ou encore "Treme".
Mon avis est complètement biaisé, à peine, j'ouvre un album et j'enclenche mon mode groupie ! D'autant plus que chaque album commence sur un dessin en couleurs.. Renversant, magnifique et spectaculaire. Chaque planche est une beauté, encore plus canon que les canons dont j'ai déjà eu l'occasion de parler sur le blog. Je suis amoureuse ! J'ai relu le tome 2, pour retrouver l'ambiance et Yongning, aka Li Changge, une princesse fugitive qui, travestie en homme pour échapper à une mort certaine, se fait passer pour morte.. Elle est parfaite : rusée, audacieuse, intelligente, intrépide et patiente. Elle se relève d'une habileté militaire incroyable, mais par ailleurs, elle est tellement fragile.. Olalala chacun de ses toussotements m'a mise dans une angoisse terrible. Vivement, la suite !
QUE SUIS-JE EN TRAIN DE LIRE EN CE MOMENT ?

Je dis : BD #18

QUE VAIS-JE LIRE ENSUITE ?

BONNE SEMAINE DE LECTURES ! AU PLAISIR.

Je dis : BD #18

wallpaper-1019588
« Le cercle des plumes assassines », la première aventure de Dorothy
wallpaper-1019588
Kitty Crowther reçoit le "Boekenpauw 2016"
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Blueberry (T26) – Géronimo, l’Apache (N&B, grand format)
wallpaper-1019588
[TAG 15] Dilemmes de lectrice
wallpaper-1019588
Les Petites reines – Clémentine Beauvais
wallpaper-1019588
Malcolm #2 – Malcolm +1 – Katy Evans
wallpaper-1019588
Dark Nights: Metal #3