A coups redoublés, Kenneth Cook - tragi-comédie australienne

A coups redoublés, Kenneth Cook - tragi-comédie australienneC'est l'histoire d'une embrouille classique dans une boîte de nuit paumée. C'est dans ce lieu glauque, entre l'assommoir et le bouge, que les marginaux du coin viennent se saouler pour oublier qu'ils sont des jeunes désœuvrés, ou des ouvriers agricoles aux payes et aux conditions de travail lamentables. A la façon de Chronique d'une mort annoncée (qui, évidemment, ne joue pas dans la même catégorie), on sait, dès le départ, qu'une de ces soirées pitoyables a mal, très mal tourné, et que quelque chose de grave, de très grave, s'est passé.
J'étais littéralement tombée sous le charme de Kenneth Cook, découverts avec l'un de ses excellents recueils de nouvelles "animalières", La vengeance du wombat, en l'occurrence, à pleurer de rire au sens littéral du terme. On est ici sur un style radicalement différent. Le court roman est bien plus noir, mais on retrouve les fondamentaux : un humour mordant, l'exploration du fin fond du bush australien, et le sentiment que Kenneth Cook s'amuse énormément, et seplaît à balader son lecteur, sans se départir de son attachement aux loosers.

wallpaper-1019588
Campus : fraternité infernale chez les humanos
wallpaper-1019588
Rien nous appartient – Guillaume GUERAUD
wallpaper-1019588
"Service après-mort" d'Angélique Kateb
wallpaper-1019588
Hercule Poirot, tome 23 : Cinq petits cochons, Agatha Christie