Perfect World, tome 1 de Rie Aruga

Perfect World, tome 1 de Rie ArugaPerfect World, tome 1Perfect World, tome 1 de Rie ArugaAuteur: Rie ArugaEdition: AkataPublié en: 2016Genre: Manga, ShôjoSérie en: en coursPerfect World, tome 1 de Rie ArugaTsugumi Kawana, 26 ans, travaille au sein d'une entreprise de décoration d'intérieur. Sa vie aurait pu se poursuivre sans heurts si, au cours d'une soirée professionnelle elle n'avait croisé son premier amour : Itsuki Ayukawa. Le temps a passé depuis le lycée, et surtout, un drame a frappé le jeune homme, le laissant handicapé à vie. Certaine qu'elle n'aura ni la force ni l'envie de sortir avec un homme "au corps amoindri", la jeune femme va pourtant sentir quelque chose changer en elle... 

Perfect World, tome 1 de Rie ArugaJe suis complètement amoureuse de la couverture. J’avoue qu’il a fini pour ça dans ma PAL, mais aussi parce que je trouve qu’Akata, dans les derniers mangas que j’ai lus de cette maison, émet un message assez fort dans ses histoires. Donc, j’avais hâte de découvrir celui-ci. L’auteur met en avant dans son histoire, le handicap et tout ce qui va avec. On sent que le sujet est maîtrisé, je dirais même qu’elle en fait un peu trop, mais je peux facilement lui pardonner et oublier un peu cet excès. Par contre par moments, j’ai dû revenir à la bulle ou l’action précédente parce que je n’avais pas logique dans la suite des choses et ça s’est assez pénible, comme s’il manquait une liaison ou alors j’ai mal compris les choses. Par contre, j’aime beaucoup le côté adulte et la vie d’adulte, que je croise peu dans mes mangas. Les personnages sont plus proches de moi et donc j’ai plus de facilité à me glisser dans l’univers de l’auteur. L’histoire entre Tsugumi et Istuki paraît bien distante malgré leur bonne entente durant le collège ou lycée, ce qui est assez bizarre et en même temps, ils ont été séparés un long moment. Mais, de ce fait, les choses sont assez longues à se mettre en place et malgré que Tsugumi se fasse sens cesse rejeter, elle préserve dans ses sentiments, c’est assez courageux. On espère juste que le ténébreux Istuki flanchera vite face à elle. J’aime énormément le fait que l’auteur nous permet de suivre un peu les deux points de vue et pas seulement un seul, ce qui nous permettent d’avoir l’ensemble des sentiments de l’un et de l’autre, mais aussi l’envers du décor du handicap d’Istuki. Une fin un peu inespérée et bienvenue.
En conclusion, ce n’est pas loin d’un petit coup de cœur, c’est juste le côté je passe un peu du coq-à-l’âne par moments qui me déstabilise vraiment et ne me permets pas d’être plongé entièrement dans l’histoire. Par contre, je suis assez folle de son sujet principal et j’ai hâte de comment tout cela va être développé, surtout que les personnages sont plus vieux que dans mes mangas habituels, donc j’espère vraiment ne pas tomber dans la niaiserie. Une suite que j’ai hâte de découvrir, j’ai vraiment bien fait de me laisser tenter par la couverture.  Perfect World, tome 1 de Rie Aruga5/5

wallpaper-1019588
Télécharger Smoq Games 22 Pack Opener APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux
wallpaper-1019588
Fan Squad – C. S. Quill
wallpaper-1019588
Apnée noire - Claire Favan