Ad Majorem Dei Gloriam - M'Isey

Ad Majorem Dei Gloriam - M'Isey1917… La cité-état de Saint-Évangile ne prend pas part à la Grande Guerre. Elle est en proie à un tout autre conflit : la guerre sainte contre les griffonistes, des non-morts blasphémateurs particulièrement violents.
Les libres penseurs, vampires comme mortels, sont pris entre deux feux et contraints de choisir leur camp. Mais, dans l’ombre de l’histoire officielle, des dogmes, des grandes théories, se livrent bataille des ambitions et des rancœurs tout humaines.
Qui donc est cette jeune mortelle que certains vampires ont juré de protéger sur leur vie ? Quel lourd secret porte la ténébreuse Édéa ? Pourquoi Davy, le vampire impie obsède-t-il à ce point l’archevêque ?
Ad Majorem Dei Gloriam - M'Isey154 pages
Editeur : Lune-Ecarlate Editions
Pour acheter ce livre via le site de l'éditeur
Ad Majorem Dei Gloriam - M'Isey Merci aux Editions Lune Ecarlate pour l'envoi de ce service presse.Ad Majorem Dei Gloriam - M'Isey     L'histoire se déroule en 1917 à Saint-Evangile, une ville qui vit en marge de la société, où vivent les fidèles de Dieu, dans une paix toute relative alors qu'en dehors de ses murs la Première Guerre Mondiale fait rage. Alors si on repart dans les cours de latin... qui datent de quelques années... "Ad Majorem Dei Gloriam" qui signifie donc "Pour la plus grande gloire de Dieu" prend vraiment tout son sens, car si ce livre parle bien de vampires, le sujet principal est la religion. Et l'auteure a bien mis en avant, en application, cette devise (la devise des Jésuites). 

     L'histoire commence donc avec la découverte du personnage de Claudius La Luette, vampire et homme d'église, lors de son enterrement. Donc oui, il est mort mais il a toute son importance car il est celui qui a ouvert les yeux du monde sur le vampirisme ! Celui qui a permis aux vivants et aux non-morts de vivre dans une certaine paix, en tolérance... Vampire au service de Dieu et combattant du mouvement griffoniste. Le griffonisme c'est quoi ? Et bien, ce sont les vampires, guidés par un certain Griffon, qui réfutent l'autorité de Dieu, de l'église. Donc voilà, on va suivre cette guerre "intra-muros", aussi appelée Guerre Sainte, et découvrir différents personnages, comme Achille l'archevêque qui dirige la cité et contrôle les soldats de Dieu appelés La Garde. Il y a Griffon, le chef des Griffonistes, et puis il y a les vampires athées qui tentent de passer entre les mailles du filet et de survivre... dont Davy qui est un personnage particulièrement intéressant, qui a du vécu et qui est réfléchi. Davy qui n'est pas un griffoniste mais qui est malgré tout chassé par la Garde... Il y a Boan aussi, le capitaine de la Garde, exécutant les ordres mais pleins de remords... Mylène, une jeune humaine, protégée des vampires... et puis d'autres encore...


     Je dois dire que j'ai eu un peu de mal au début. J'ai même arrêté ma lecture la première fois au bout de quelques pages. N'allez pas croire que c'est parce qu'il est mauvais car loin de là. Mais j'étais dans ma période où j'avais besoin de légèreté côté lecture et ici, l'univers est très sombre, la violence, la trahison, le fanatisme font l'intrigue, l'atmosphère. Et donc, j'ai préféré le mettre de côté pour mieux le reprendre plus tard et l'apprécier à sa juste valeur car au final, je ne l'ai pas lâché avant la fin. Alors par contre, si j'ai un petit point négatif à dire, ce serait les passages en latin, car même si j'en ai fait (du grec aussi d'ailleurs) durant plusieurs années, je dois dire que je suis quelque peu rouillée et donc, ça aurait été pas mal une petite traduction... mais bon ce n'est pas non plus hyper dérangeant.
     Alors comme je le disais juste avant, c'est un texte très sombre, mais aussi très fort qui met en avant la folie des hommes, mais aussi je dirais leur lâcheté. Des hommes qui se cachent derrière la religion, ce que le vampire Davy met parfaitement en lumière, en vérité. Des hommes qui derrière leur croyance, leur fanatisme, n'hésitent pas à commettre un holocauste. Un prélude à ce que la Terre connaîtra par la suite, un écho a tellement d'événements dont certains très récents. Un texte très bien écrit et qui fait réfléchir aussi. Malgré l'univers sombre, le climat de violence qui règne, M'Isey apporte avec son style une certaine douceur et poésie qui nous entraîne au fil des pages, avec ces sirènes qui chantent dans les têtes des vampires... des sirènes qui appel au repos éternel...
     En bref, c'est une lecture complètement différente de ce que j'ai l'habitude de lire concernant les vampires mais que je ne regrette pas du tout et qui est a découvrir. Et les amoureux de Victor Hugo s'y retrouverons aussi...
Ad Majorem Dei Gloriam - M'Isey

wallpaper-1019588
Un bel Atlas du monde illustré
wallpaper-1019588
Une vision onirique : Un pont sur la brume de Kij Johnson
wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
Les enquêtes d’Enola Holmes, la BD, Tome 4
wallpaper-1019588
« Underground Railroad » de Colson Whitehead
wallpaper-1019588
Les sorties de la semaine du 18 au 31 Décembre #133
wallpaper-1019588
Croc-Blanc – Jack London
wallpaper-1019588
Top Ten Tuesday : Les 10 livres que vous iriez acheter sur le champ si vous aviez un budget illimité