Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia Nidhead

Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia Nidhead

Suite et fin de cette duologie sur une femme décidée à se sortir des griffes de son mari, un pervers narcissique qui ne lui épargne rien...

La suite des aventures d'Estelle...
Sous son emprise, c'est l'histoire de toutes ces femmes qui vivent ou qui ont un jour vécu sous le joug d'un manipulateur narcissique. Pour s'en sortir, Estelle a dû ouvrir les yeux sur sa condition en tant que femme soumise mais aussi réapprendre à penser par elle-même et à s'affirmer.
Après avoir vécu l'enfer durant plusieurs années, Estelle a décidé de reprendre sa vie en main. Afin de parvenir à se reconstruire elle sait que l'affrontement avec son époux est inévitable. Quelle en sera l'issue ? Estelle est déterminée à briser les chaînes qui l'entravent depuis tant d'années.
Elle sait aussi que la route est longue vers le bonheur et le parcours semé d'embûches, néanmoins lorsque le chemin lui semble enfin accessible, Paul - sentant son emprise s'amenuiser - s'immiscera à nouveau dans sa vie tentant de lui rendre le quotidien insupportable : sms menaçants, espionnage, intrusion, etc. Estelle ne se sent plus en sécurité. Paul parviendra-t-il à ses fins, à savoir continuer de jouer le premier rôle dans la vie d'Estelle ? Réussira-t-elle à se libérer définitivement de la domination exercée par son ex époux afin de bâtir les fondations d'une vie plus sereine ?

Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia Nidhead Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia Nidhead

Cette lecture est, tout comme le T1, le fruit d'un partenariat avec l'auteure Aloïsia Nidhead, que je remercie d'ailleurs une nouvelle fois pour sa confiance.
J'avais choisi de lire le T1, parce qu'il m'intéressait particulièrement de part son côté romancé et non relaté comme un témoignage, ce qui change de ce que l'on peut trouver d'habitude. Pourquoi ce sujet m'intéressait-il, me demanderez-vous (ou pas). Tout simplement parce que j'ai moi-même vécu avec ce que l'on nomme aujourd'hui un pervers narcissique, mais également alcoolique, mythomane et aussi à tendance cruelle avec les animaux. Du coup, j'ai été curieuse, je l'avoue. Et vu que j'avais adoré le , je ne pouvais que récidiver avec ce T2. ^^
Tout d'abord, je dois dire que je suis charmée par la couverture. Elle représente tout à fait à elle seule le titre du livre : délivrance. A la regarder, j'ai vraiment senti souffler un petit vent de liberté. ^^
Ce fut un tome parfaitement à la hauteur de son prédécesseur. J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture agréable et détaillée, mais sans être lourde, de l'auteure. Si je devais trouver un petit défaut, ce serait peut-être l'utilisation un peu trop massive à mon goût du mot "époux" ainsi qu'un manque de détails sur le temps écoulé...
Comme dans le T1, Aloïsia Nidhead a réintroduit au début de chaque chapitre une petite citation parfaitement de circonstance.
Une nouvelle fois, elle a su m'emmener auprès d'Estelle, pour une lutte acharnée que cette femme a menée pour pouvoir être enfin libre et heureuse.
Une nouvelle fois, je me suis retrouvée dans le personnage d'Estelle.
Ici, la jeune femme a enfin décidé de tout faire pour quitter son mari, pour son bien comme pour celui de leur fils. Seulement, Paul ne va pas l'entendre de cette oreille et la séparation va être beaucoup plus dure, longue et moralement éprouvante que tout ce qu'Estelle avait bien pu imaginer. Son mari est vraiment un beau salop (désolée...).
Aloïsia Nidhead a de nouveau su m'imprégner de toute une palette d'émotions passant de la compassion à la colère, de la tristesse à la joie...
L'auteure a su m'emmener au travers de la vie de son personnage féminin qui subit les affres d'un mari se trouvant être un pervers narcissique plutôt doué pour lui pourrir la vie ainsi que pour manipuler les autres à son avantage. Un homme sournois et sadique pour qui le monde tourne autour de son nombril et de ses envies. Le reste ? Ce n'est pas important à ses yeux.

Bien entendu, des passages particuliers ont ravivé des souvenirs :
~~> Le fait de s'en prendre aux affaires de l'autre pour mieux le faire plier. Moi, c'était mes livres qu'il menaçait de jeter aux ordures ou alors il menaçait de s'en prendre à mes chats à coups de couteaux.
~~> Le coup de l'arme à feu j'y ai eu le droit aussi, même si je ne l'ai jamais vu. Pour moi, soit-disant cachée quelque part à la maison, elle n'a jamais existé. Même s'il m'a souvent menacé de tuer mon fils et de se tuer après si j'appelais les flics lorsqu'il devenait violent. Enfin bon, de toute façon, il préférait largement la menace d'un couteau de cuisine.
~~> Les soucis mobiliers... Si Estelle a eu du mal à le faire partir, moi j'ai eu beaucoup de mal à récupérer mes affaires. Il m'avait repris mes clés, je dépendais donc de son bon vouloir... inexistant. Je n'ai pas compté le nombre de fois où il m'a fait me déplacer... pour au final refuser de m'ouvrir où me dire qu'il n'était pas là...
~~> L'évocation du suicide... Combien de fois j'y ai eu droit (et ses autres ex aussi) après la séparation... Il m'a même envoyé des photos de médocs à côté de sa chère bouteille de whisky... Pour ce que j'en avais à faire !
~~> La pseudo nouvelle copine... pour qui il est allé jusqu'à créer un faux profil fb...
~~> Les dettes... Aujourd'hui encore, après presque 5 ans, je reçois des courriers d'huissiers qui menacent de saisir mon compte et mes biens pour des dettes conséquentes qui ne sont pas les miennes...
Je ne parle même pas de la pension alimentaire qui n'est pas versée depuis 4 ans ni même du fait qu'il n'ait pas daigné se présenter au tribunal pour la garde de son propre fils...
J'ai eu cependant deux petites choses qui ont fait la différence avec Estelle :
~~> Mon fils n'avait qu'un an et demi lors de notre séparation, ce qui fait qu'il ne se souvient pas de lui et n'en a donc pas souffert. Ce qui est d'autant mieux que cela fait bien 3 ans que son géniteur n'a pas pris de nouvelles de lui...
~~> J'ai aussi eu la chance d'avoir ma famille et mes amis qui étaient de mon côté et même certains de ses amis. J'ai donc eu leur soutien, même si j'ai eu le droit aux très justifiés "On te l'avait bien dit !"
Voilà, désolée pour ce déballage, mais ça fait du bien de vider son sac de temps en temps...


Encore une fois, je trouve cette chronique assez difficile à écrire dans le sens où j'ai beaucoup comparé le livre à ma propre expérience, ce qui fait que je n'ai peut-être pas une impartialité totale quant à ma lecture, à défaut d'une personne n'ayant jamais vécu cela. Je m'excuse d'ailleurs si cela rend ma chronique moins agréable à lire...
En résumé, j'ai vraiment beaucoup aimé la lecture de ce tome, comme du précédent, ainsi que la plume de l'auteure. Encore une fois, sa documentation est excellente, les réactions de Paul plus vraies que nature (je vous l'assure), ses descriptions de la détresse d'Estelle poignantes, la façon de réagir de la jeune femme tout à fait plausible et la réalité du quotidien de la séparation plus que bien retranscrite.
Franchement, une duologie sur la violence conjugale et les pervers narcissiques que je ne peux que vous conseiller.
En plus, la sortie officielle approche, alors n'hésitez plus et sautez dessus ! ^^

Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia Nidhead

wallpaper-1019588
Yvon Paré nous parle de Claude-Andrée L’Espérance…
wallpaper-1019588
« Le cercle des plumes assassines », la première aventure de Dorothy
wallpaper-1019588
Là où les lumières se perdent · David Joy
wallpaper-1019588
Sous son emprise T2 - Délivrance - Aloïsia Nidhead
wallpaper-1019588
The blogger recognition award
wallpaper-1019588
Le cercle félin T1 de Suzanne Roy
wallpaper-1019588
Malcolm le sulfureux, Tome 2 : Malcolm + 1 – Katy Evans
wallpaper-1019588
Nés à minuit : Renaissance, tome 3 : Délivrance