Pas celle que tu crois de Mhairi McFarlane

pas-celle-que-tu-croisNote : 3,5/5

Quatrième de couverture : Lorsque, suite à un énorme malentendu, Edie est surprise en train d’embrasser le marié lors du mariage d’un de ses collègues, elle se laisse condamner sans réagir, incapable de se défendre. Aussitôt mise à l’écart au bureau et par tous ses contacts sur les réseaux sociaux, elle finit par accepter la proposition de son patron : quitter Londres pour la ville de son enfance, Nottingham, afin d’y suivre un acteur en vogue dont elle doit écrire la biographie.
Sauf que, faute de moyens, elle doit s’installer chez son père et cohabiter avec sa sœur excentrique et définitivement insupportable. Comme si ce n’était pas suffisant, la première rencontre avec Elliot Owen, le fameux acteur, est catastrophique. Quand le destin s’acharne à ce point, il ne reste plus que deux possibilités : subir ou réagir. Alors, Edie laissera-t-elle les autres décider à sa place ou bien choisira-t-elle de leur prouver à tous, ainsi qu’à elle-même, qu’elle n’est pas celle qu’ils croient ?

Avis :

« Pas celle que tu crois » est un chick-lit qui me faisait de l’œil depuis belle lurette. Ma curiosité a été rassasiée grâce aux Editions Harlequin et NetGalley qui m’ont offert l’opportunité de le découvrir.

Alors qu’Edie est une jeune femme plutôt discrète et sans problèmes, elle se retrouve submergée par un flux de quiproquos qui vont chambouler sa vie. Tout commence lorsqu’Edie se présente au mariage de ses deux collègues. Elle décide de s’éloigner de la foule quelques instants et rencontre le marié. Quelques minutes plus tard elle se retrouve à être embrassée par ce dernier et bien entendu la scène n’a pas échappé à la mariée. Les rumeurs fusent dans tous les sens, sa vie devient un enfer et Edie est contrainte à faire ses valises et tout plaquer pour partir vers d’autres horizons.

« Pas celle que tu crois » de Mhairi McFarlane est le premier roman que je lis de cette auteure et l’expérience a été plaisante. J’aime lire ce genre de livre lorsqu’on cherche un moment de détente.

La plume de l’auteure est agréable à lire et les péripéties pleines d’humour donnent envie de continuer sa lecture. Néanmoins je n’ai pas trouvé cela assez rythmé et dynamique. Il y a certaines descriptions dont j’aurai pu me passer notamment dans la première partie qui tourne autour de l’événement avant le grand départ d’Edie. Une fois la seconde partie entamée on continue à avoir des passages descriptifs mais ça devient plus fluide.

Les personnages sont attachants et malgré une rencontre explosive, la romance est toute mignonne. « Pas celle que tu crois » est un chick-lit qui se laisse lire en douceur et qui plaira aux adeptes de ce genre.


wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
wallpaper-1019588
Top Ten Tuesday (79)
wallpaper-1019588
Tentations 2 – Coup d’enfer – Ella Frank
wallpaper-1019588
"Que se passera-t-il si l'envie leur prend un jour d'aller plus loin ? (...) Voyager, c'est comparer, c'est poser des questions gênantes et finir par demander des comptes".