172 heures sur la lune Johan Harstad

172 heures sur la lune Johan Harstad172 heures sur la lune
172 heures sur la lune Johan HarstadAuteur: Johan HarstadEdition:Albin Michel (Wiz)Publié en: 2013Genre: Jeunesse, Science-Fiction


172 heures sur la lune Johan HarstadDes années que le sol lunaire n'a pas été foulé par l'homme. Pour Mia, Midori et Antoine, l'heure du départ approche... Alors que Midori y voit un ticket gagnant pour la liberté, loin de sa vie étriquée au Japon, pour Mia, c'est l'occasion rêvée de faire enfin connaître son groupe de rock et de devenir célèbre. Quand à Antoine, il ne souhaite qu'une chose : mettre autant de kilomètres que possible entre lui et son ex-petite amie.Mais ils sont loin d'imaginer que ce qui les attend sur la face cachée de la Lune est bien pire.Et dans l'immensité noire de l'espace, personne ne viendra les sauver...172 heures sur la lune Johan HarstadUn livre qui traîne depuis un moment dans ma PAL. Et en même temps, je ne sais plus vraiment la raison de sa présence. Mais la phrase sur la couverture m’attire beaucoup : « Ils sont trois à partir. Personne ne viendra les sauver… » L’histoire est assez longue à démarrer, mais une fois sur la Lune tout bascule. J’aime énormément le fait que l’auteur s’appuie sur des faits réels pour alimenter son histoire. Un grand concours est lancé pour sélectionner trois jeunes qui auront la chance d’aller sur la Lune avec une équipe d’astronautes confirmés. On les voit évoluer avant le concours et une fois le concours finit, mais surtout on apprend un peu à les connaître. Et au milieu de cela, on a des chapitres avec des personnes assez bizarres et qui savent des choses tout aussi bizarres. Même si on départ, on ne comprend ces intrusions, ce qui se passe sur la Lune nous permet de tout comprendre. L’atmosphère vient assez angoissante une fois sur la Lune, même si par moment cela ne m’a pas forcément accrochée, j’avoue que par moments l’angoisse liée aux actions ou aux événements était assez prenante. Mais même si j’ai aimé l’histoire, le fait que l’auteur utilise des faits réels et que j’ai su me faire avoir par le côté angoissant, j’ai l’impression d’avoir survolé le livre sans vraiment le lire. Pourtant, on n’a pas le côté pompeux que l’on peut avoir avec de la science-fiction, cela reste simple léger et vraiment attractif. Après j’ai eu la fin que je voulais, même si j’ai eu des doutes par moments, d’ailleurs cette fin est vraiment bien faite et bien retourner, même si elle laisse beaucoup de questions sans réponse.

En conclusion, je ne sais pas vraiment quoi en penser, je ne sais pas si j’ai aimé ou si le livre m’a laissé complètement indifférente. Mais je sais que je ne suis pas déçue de l’avoir lu, que j’aime beaucoup ce mélange de réel et d’imaginaire. J’aime énormément le côté angoissant que l’auteur nous transmet par moment. Mais il me manque un peu d’explication, même si nous en avons, il m’en manque encore, de plus la fin est vraiment trop ouverte. Mais finalement, le livre correspond ce à quoi je m’attendais avec la phrase de la couverture, donc je suis assez contente de ma lecture.
172 heures sur la lune Johan Harstad 4/5172 heures sur la lune Johan Harstad

wallpaper-1019588
Les anges noirs de Berlin
wallpaper-1019588
Les anges noirs de Berlin
wallpaper-1019588
'Queen Bee' de Gaïa Alexia
wallpaper-1019588
La Quête du Temps - Temps 1 - Errances - Lise Barrow