Leçons d'un tueur de S. Black

Source: Externe

Katrina, Sarah, Angelica, Shyla, Yun-seo, Leah, Lisbeth... Sept femmes âgées de vingt-quatre à quarante ans. Sept femmes retrouvées mortes aux quatre coins des États-Unis. Violées, torturées, exécutées. L’œuvre d'un homme ou de plusieurs ?

Depuis trois ans, la police tourne en rond et n'a pour indices que d'étranges objets découverts dans les corps mutilés des victimes. Aujourd'hui, l'inspectrice à la Criminelle de San Francisco, Valerie Hart, sent qu'elle tient enfin une piste sérieuse. Mais il faudra faire vite, car la prochaine cible pourrait bien être une petite fille de dix ans piégée dans une cabane isolée du Colorado. Alors que ses vieux démons refont surface, Valerie se lance dans une course contre la montre...

Frise

Découvert sur la chaîne de Caro, il traînait depuis dans ma PAL numérique.

Le style de l'auteur est agréable à lire malgré de longues apartés sous forme de parenthèses qui cassent parfois le rythme. L'alternance des chapitres entre les différents personnages et situations permet néanmoins d'accrocher le lecteur dès les premières scènes.

Valerie, le personnage principal ne sort pas vraiment de l'ordinaire : on retrouve les clichés de la femme flic, blessée moralement, un peu perdue, secrète.

Cependant, j'ai beaucoup aimé les «couples» que l'auteur a créés : les ex Valerie et Blasko ainsi que le duo Nell et Angelo sont touchants alors qu'individuellement, ils n'auraient peut-être pas été aussi intéressants.

L'intrigue est, elle aussi, plutôt commune : l'enquête démarre suite à plusieurs scènes de crime similaires.

Pour avoir échangé avec plusieurs personnes suite à cette lecture, je sais que le choix du coupable et de son mobile ne fait pas l'unanimité. Personnellement, j'ai aimé que la personnalité du tueur ne soit pas forcément celle que l'on trouve souvent dans les thrillers. Idem pour ses motivations qui ont paru peu crédibles ou drôles à certains, on retrouve le thème principal de nombreux serial-killer mais abordé d'une manière différente, qui peut paraître plus simpliste mais qui m'a plu.

Le dénouement relance l'action qui avait pu s’essouffler en milieu de roman. Encore une fois, rien d'exceptionnel mais cela a marché pour moi.

En bref, c'est une bonne lecture. Le genre du thriller n'est pas renouvelé grâce à ce titre mais certains lieux communs sont utilisés de façon à découvrir un nouveau genre de tueurs en séries. Ce détail qui m'a plu ne convaincra peut-être pas tout le monde. Idem pour les différents personnages qui restent classiques mais sont attachants.

Frise

J'ai lu ce roman à l'occasion d'une lecture commune organisée par Séverine Ilestbiencelivre.

Il me permet de participer au challenge gourmand, l'eau : «Lui-même tremblant et en nage, Angelo se traîna jusqu'à l'évier, où il remplit d'eau un gobelet en fer-blanc.»

Source: Externe

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

Où trouver ce titre ?

Dispo en poche chez Pocket

Source: Externe

Source: Externe

romans_policiers


wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Carnet de bord #72
wallpaper-1019588
LING & les êtres mécaniques. Emma ROBERT et Gwendal BLONDELLE – 2020 (Dès 5 ans)
wallpaper-1019588
Le royaume d’Eigam #1 – Une pierre extraordinaire » S.J Vogel
wallpaper-1019588
L’HOMOPHOBIE DANS LE MILIEU SPORTIF - Des Jeux Européens pour Tous ?