Le signe de la lune

Couv_95240

Artemis et son petit frère vivent à Aldea, un petit village de campagne isolé, proche d'une immense forêt. La petite fille est fascinée par la lune. Un soir, accompagnés de Brindille, un jeune garçon proche des animaux, ils participent à un grand jeu rassemblant tous les enfants du village.
Le signe de la lune est un conte pour enfants comme le sont nos contes traditionnels (Grimm, Perrault) à l'origine : cruel, sombre, tragique, enchanteur. L'environnement est réaliste - Aldea ressemble à beaucoup d'anciens villages de campagne isolés du début du XIXe siècle ou encore avant. Ce sont les personnages qui rendent l'histoire enchanteresse : des enfants, une guérisseuse, un fou, un mystérieux itinérant au paroles pleines de magie, puis, forcément, la forêt, effrayante, qui recèle mille choses, le théâtre de tous les évènements.
J'aime beaucoup les dessins de Munuera. Je l'ai découvert il y a des années, quand il a repris les Spirou pendant un temps, puis dans deux ou trois autres autres bd dont je ne me rappelle plus les noms (oui, j'ai la flemme de chercher). C'est vif, arrondi, fin, doux. Tout le contraire de cette histoire, mais justement, son trait délicat et rond contraste avec la dureté du récit et l'adoucit. En plus, il dessine extrêmement bien les enfants (sans doute la rondeur de son trait).

Belle découverte !
BONET & MUNUERA, Le signe de la lune, Dargaud, 2010


wallpaper-1019588
Wild Bikers
wallpaper-1019588
L'Étrange Histoire de Benjamin Button
wallpaper-1019588
Haute Alchimie – Marie Meyer
wallpaper-1019588
Sinbad le marin et les géants farceurs (Melegari, Milani, Pratt) – Editions Altaya – 12,99€