Nil t1.

NIL T1.

La quatrième de couverture.

Comment s'échapper d'une île qui n'existe pas ?

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil.

Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l'île...

Il n'y en a qu'une par jour. Une seule personne peut l'emprunter. Pire encore, les adolescents n'ont qu'un an pour s'échapper. Sinon, c'est la mort.

Le compte à rebours à déjà commencé...

J'avais vraiment hâte de lire ce livre, rien que pour le résumé.

On rencontre Charley, une adolescente comme les autres qui se fait aspirée par quelque chose et qui se retrouve sur une île inconnue, sans ses vêtements. Sur cette île, elle va rencontrer d'autres jeunes comme elle et va découvrir le secret de cet horrible et paradisiaque endroit.

J'ai adoré l'histoire : l'action est toujours présente, on est complètement happé par tout ce qu'il s'y passe. J'ai beaucoup aimé Charley (c'est rare que j'aime bien les personnages féminins) : elle n'a pas vraiment paniqué quand elle s'est retrouvé sur NIL, elle a essayé de se débrouiller ; même pendant son séjour à la Cité avec les autres, elle a été courageuse et on n'a jamais le stéréotype d'une fille perdue sur une île. Puis, Thad est un chouette gars, toujours prêt à aider les autres et en est très proche, notamment de Charley ; le seul petit souci, c'est que plus le jour 365 se rapproche, plus il est défaitiste et je voulais le prendre par les épaules et le secouer pour qu'il reprenne du poil de la bête.

Après, pour les autres personnages, ils ne sont pas présents très longtemps mais pour quelques uns, on s'y attache et quand ils s'en vont de l'histoire, on est heureux pour eux mais triste quand même. J'aime aussi le fait que NIL soit une entité à part entière.

J'ai bien aimé la construction de l'histoire : on a une alternance de point de vue entre Thad et Charley mais on n'a jamais de répétition d'une scène, on continue l'histoire à travers les yeux de ses deux personnages. Cette alternance nous entraîne encore plus dans le compte à rebours de l'île.

On a également le droit à une petite romance. Normalement, je n'aime pas cela. Mais dans ce livre, elle a toute sa place : elle nous montre l'horrible réalité que les personnes de l'île vive : la rencontre entre deux d'entre-eux au mauvais moment et au mauvais endroit, là où rien ne dure. Au fur et à mesure, on découvre les secrets de NIL, son " fonctionnement ", etc.

Par contre, la fin. Ce qui se passe un peu avant est déroutant : j'ai été aussi choquée que Charley et j'ai eu les larmes aux yeux. J'en suis néanmoins très contente, c'est vraiment ce qu'il fallait.

En somme, j'ai été complètement sous le charme, jamais un livre ne m'avait fait passé par le rire, la colère et les larmes. Un véritable coup de cœur !

Lynne Matson / Pocket Jeunesse / Pocket Jeunesse / 2016 / 456 pages.


wallpaper-1019588
Tokoyo - Le tombeau du serpent de mer
wallpaper-1019588
Superman american alien : un portrait fort juste de max landis
wallpaper-1019588
★★★☆☆ La Ballade de l’enfant gris • Baptiste Beaulieu
wallpaper-1019588
Sans héritage tome 1 : Lucien Louis Marie
wallpaper-1019588
À la nuit, je mens de Kara Thomas
wallpaper-1019588
Emma G. Wilford de Zidrou et Edith
wallpaper-1019588
#8 Coffee & RomanceBilan - Lectures communes du mois de Juillet
wallpaper-1019588
Rockin’on Heaven’s door