Les Grisommes, tome 1 : avènement (Frederic Livyns)

Les Grisommes, tome 1 : avènement (Frederic Livyns)

Lien sur Séma diffusion

Gwendoline arrête de fumer ! (Martine Roffinella)

Auteur : Frederic Livyns

Edition : Séma

Paru le : 21 Novembre 2015

228 pages numérique

Thèmes : Fantasy/Ado

*******

Fait partie de la trilogie

Les Grisommes


 

Résumé :

« Une grande menace pèse sur notre monde. Nathan a laissé les Grisommes s’emparer d’une pierre aux pouvoirs immenses. Pour réparer son erreur, l’adolescent doit parcourir différentes dimensions et retrouver les Joyaux qui vont sauver l’humanité. Là-bas, il disposera d’une arme majeure : son imagination. Car c’est elle qui façonnera les univers où il devra se rendre.

Qui est l’étrange vieillard qui a confié à Nathan cette mission et quel rôle la belle jeune fille qui l’accompagne dans sa quête va-t-elle jouer à ses côtés ? Mais, surtout, l’imagination de l’adolescent sera-t-elle assez forte pour vaincre celle des Grisommes ?

Conçue spécialement dans une forme rappelant les aventures de jeux vidéo, cette histoire de Frédéric Livyns, deux fois lauréat du prix Masterton, enchantera à coup sûr les jeunes et moins jeunes lecteurs ! »

Yem, tome 1 : le grand rift (Gilles Milo-Vacéri)

Les Grisommes, tome 1 : avènement (Frederic Livyns)

Je remercie beaucoup Frederic Livyns pour l'envoi de ce premier tome. Lorsqu'il me l'a proposé, j'ai sauté sur l'occasion. J'aime beaucoup ses livres et savoir qu'il avait écrit un jeunesse, je voulais vraiment le découvrir dans ce registre. De plus la couverture de Fleurine Rétoré est magnifique ! Oui, j'allais oublier, une magnifique préface de Tiffany Scheuwly.

« Amis lecteurs, je vous souhaite un agréable périple et vous laisse savourer ce nouveau moyen d’accéder à une liberté que toute personne souhaite acquérir un jour : celle de pouvoir laisser libre cours à son imagination…
Tiffany Schneuwly »

Nathan est un adolescent de 13 ans qui est tout à fait normal. Un jour, sa mère lui apprend qu'il a une grand-mère. Durant ses 13 années, il a toujours cru qu'il n'en avait pas et là, d'un coup d'un seul, il va passer une semaine chez elle pour apprendre à la connaître. Forcément, il n'en a pas envie, mais il s'agit d'une tradition à laquelle sa mère ne peut ignorer. Le premier jour lui semble normal, malgré le fait qu'ils ne se connaissent pas. Mais ce n'est que le premier jour et de nombreuses étapes vont être à traverser pour Nathan.

L'histoire est simple, pour sauver le monde, Nathan va devoir se dépasser. Il devra affronter les Grisommes, des « bestioles » qu'il faut découvrir en lisant le livre. Il devra surtout affronter son propre imaginaire et c'est ce que j'ai trouvé le plus intéressant. L'imagination d'un adolescent peut soit être sans limite, soit restreint. Voir son évolution le rend attachant malgré son côté « j'aime pas ci, je veux ça » qui ne reste pas longtemps. Il murit vite et comprend les enjeux de ce qu'il doit faire. Les mondes sont divers et variés et suivent l'esprit de Nathan.

« Nathan regarda autour de lui et repéra une barque blanche.
— On dirait… commença-t-il.
— Du chocolat blanc, oui, confirma le guide. Tu as bon goût.
— Et des rames en biscuit, continua-t-il. Je me demande où va s’arrêter ce délire.
— La seule limite est ton imagination. »

Il y a peu de personnages réellement présents dans le texte en plus de cet ado. Nous pouvons surtout découvrir une certaine Orianne qui va l'aider dans sa quête. Cette jeune femme n'est pas entièrement dévoilée, mais le peu que nous apprenons donne envie d'en savoir encore plus. La grand-mère est comme toutes les grands-mères, à l'écoute de leur petits enfants, particulières et sans télévision – qu'est-ce que j'ai pu rire de ce passage d'ailleurs ! Et puis nous avons la maman qui est sous-entendu par moment et qui montre son inquiétude de savoir son fils si loin de lui. Et enfin un dernier personnage qui ne manque pas de mystères et j'espère le revoir très vite.

« C’était une vieille dame comme les autres. Bien sûr, elle vivait à l’écart du monde moderne et des technologies – ne même pas avoir la télé, c’était presque comme venir d’une autre planète ! – mais elle était d’une extrême gentillesse ! »

Je ne l'ai pas lu à mon fils, car je trouve qu'il y a des termes qui sont pour un peu plus de 9 ans – l'âge qu'il a – par contre d'ici deux ou trois ans, je pense que se sera parfait.

Ce que je regrette ? C'est de l'avoir lu si vite – en une seule fois – car il a beau avoir un peu plus de 200 pages, il se lit très vite. Les événements s'enchaînent bien, un peu trop vite peut-être, mais je pense que pour des adolescents le rythme est le bon. Je me suis attendue à cette fin mais elle est bien amenée. Les jeux de mots sont agréables, amusants et désespérément aussi au vu de certains passages qui m'ont fait taper la tête contre les murs – virtuellement.

J'ai hâte de pouvoir découvrir la suite, parce que je me demande bien ce qu'il va se passer de nouveau. En d'autres termes, une très bonne lecture jeunesse que je recommande.


« Tu n’es pas un simple jeune homme. Tu es le réceptacle d’une force primale de l’univers qui n’attend que l’occasion de s’exprimer à travers toi. Elle se manifestera le moment venu. »

Logo Livraddictbabelio

Défis sur Fb 

http://2.bp.blogspot.com/-mvhno11ISwg/VnA8BII8tUI/AAAAAAAAAqo/Fvq24wkEb5U/s1600/Banni%25C3%25A8re%2B2.png

http://iluze.eu/wp-content/uploads/2015/12/ungenreparmoispetit.jpg




wallpaper-1019588
Déracinée de Naomi Novik – La réécriture d’un conte polonais !
wallpaper-1019588
« Le cercle des plumes assassines », la première aventure de Dorothy
wallpaper-1019588
Time to Choose #10
wallpaper-1019588
C’est lundi…Que lisez-vous?
wallpaper-1019588
Happy birthday grand-mère - Valérie Saubade
wallpaper-1019588
Sam Taplin / Mon grand livre-piano
wallpaper-1019588
Prix du roman Cézam inter-CE 2018
wallpaper-1019588
TAG : Liebster Award