Chronique #16 : Les Oubliés du Dimanche - Valérie Perrin

Couverture Les oubliés du dimancheJustine, 21 ans, est aide-soignante dans une maison de retraite où elle se sent bien. Elle vit avec un grand-père taciturne et solitaire, une grand-mère peu affectueuse, et son cousin Jules qu’elle considère comme son frère. Marquée par l’accident qui a coûté la vie à ses parents et ceux de Jules, Justine se jette à corps perdu dans le travail… et les histoires des autres, car sa propre histoire lui échappe. Murés dans le silence, ses grands-parents refusent d’évoquer le passé. Alors elle se tourne vers ceux qui se souviennent. Ces « petits vieux » dont elle aime par-dessus tout écouter les souvenirs. Et tout particulièrement ceux d’Hélène, sa résidente préférée, retranchée sur une plage imaginaire de laquelle elle dévoile, par morceaux, l’histoire de sa vie et d’un amour qui a survécu au malheur et à la trahison. Justine passe des heures à l’écouter et consigne son récit dans un cahier bleu. Grâce à Hélène, elle va pouvoir affronter les secrets de sa propre histoire.
Titre :Les Oubliés du DimancheAuteur : Valérie Perrin
Editions :Albin Michel
Pages : 379 pagesSortie : 2015Une nouvelle lecture dans le cadre du Prix Chronos, et pas des moindres ! J'ai adoré ce roman tantôt drôle, doux, émouvant et dramatique. Même s'il me reste encore deux livres à lire avant d'élire mon préféré pour le prix, je pense que Les Oubliés du Dimanche se classe en très très bonne position...Nous suivons donc Justine, aide soignante dans une maison de retraite perdue dans un village du centre de la France. Elle aime son métier, et elle aime Hélène. Cette vieille femme perdue dans ses souvenirs qui lui parle de sa vie. Et la jeune fille prend en note tout ce qu'elle entend, pour ne pas en perdre la trace, puis pour donner cette histoire à Roman, le petit-fils d'Hélène... Mais je commence déjà à m'égarer un peu !Les histoires des personnages sont fascinantes, teintées de drames familiaux, de secrets et d'événements tragiques. Le récit est découpé entre des passages sur la vie passée d'Hélène, et le présent de Justine. Sans qu'on s'en rende vraiment compte, leurs destins se recoupent, sont comme liés par quelques détails qu'on ne perçoit qu'au bout d'un moment.J'ai failli pleurer à de nombreuses reprises, touchée à la fois par ce qui m'était conté, mais aussi grâce à la plume de l'auteure, fine et légère. Certaines de ses phrases résonnent encore dans ma mémoire. Le récit est teinté de poésie, le tout est agréable à lire, sans accroc.
L'histoire de la vieille femme m'a le plus touchée. Son enfance difficile, car elle ne savait pas lire, sa rencontre avec l'amour de sa vie, la première guerre mondiale, puis la deuxième, terrible. Les retrouvailles, les soirs de mélancolie. Les travaux de couture jusque tard le soir. Tenir un bar dans un village où tout le monde se connaît... J'ai beaucoup aimé Hélène. J'ai aussi aimé Justine, cette jeune fille dévouée et aimante, pourtant prête à être dure avec ses proches pour connaître la vérité sur les rouages de son passé, et de sa famille. Le regard qu'elle pose sur les personnes âgées, tendre et compatissant, sans jamais avoir pitié. Vous l'aurez compris, j'ai énormément apprécié ce livre. Je ne m'y attendais pas et c'est sûrement pour cela que j'ai encore plus accroché. Les dernières lignes m'ont laissé une saveur douce amère, nostalgique. J'ai regretté que certaines questions restent sans réponse, ou presque. Mais cela n'enlève rien à la beauté de ce roman et de ses personnages tous attachants.Note : 19/20Coup de cœur

wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
L'exception de l'illustration en littérature jeunesse exposée en primeur à Strasbourg avant de rejoindre sa nouvelle fondation suisse
wallpaper-1019588
C’est lundi…Que lisez-vous?
wallpaper-1019588
Tokoyo - Le tombeau du serpent de mer
wallpaper-1019588
Avis : Il était une fois, tome 3 : Ellie de Emma Chase
wallpaper-1019588
C’est lundi que lisez vous ?
wallpaper-1019588
[2018/17] – C’est lundi, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
C'est lundi, que lisez-vous ? #221