La crise

LA CRISE

Paul BLANCHOT

crise

Un doute effroyable, lorsqu'en rentrant chez lui, il trouve la maison vide.
Est-ce dû à son travail de flic ? Est-ce... encore pire ?
Et puis les événements se précipitent, les découvertes insoutenables, l'horreur. Dans un huis clos incroyable s'engage une lutte à mort !

*********************

Paul Blanchot, vous connaissez, il est déjà passé dans mon cycle de lecture (oui, quand je découvre un e-auteur, j'aime bien aller voir un peu tout ce qu'il fait). Je n'avais pas été hyper emballée par son histoire Les Chasseurs, mais j'avais bien aimé sa façon d'écrire, donc, pas de raison de ne pas y revenir au sieur Blanchot, hein? Donc m'y revoici... Avec encore une nouvelle.

Dans Les Chasseurs, on avait plutôt un genre fantastique. Avec La Crise, on arrive plutôt dans l'horreur. Ca commence tout mignon mignon en nous décrivant le train-train quotidien de Jean, flic de son état, père de famille, époux comblé. Jean, il faut le dire, il fait un peu pépère tranquille, à qui rien n'arrive. La routine c'est sa vie. Et comme tous les jours, Jean rentre le soir à la maison.

Mais une fois la porte fermée derrière lui, la routine semble compromise....

Et la routine est compromise. Pas qu'un peu! Je n'en attendais pas moins de Paul Blanchot, je me rappelais bien qu'il menait ses histoires tambour battant, je n'ai pas été déçue, même si au départ je me suis un peu inquiétée. La description de la routine quotidienne de Jean et la couverture du kindle avec cette petite fille qui joue au docteur avec son nounours m'ont franchement trompée. Je me suis fait avoir quoi! ^^

C'est assez bien écrit, même si on trouve de ci de là des petites lourdeurs dans le style, des fautes de frappe, des fautes d'accord, bref, le packaging classique d'un auteur indépendant (au début, ça me gênait, maintenant, je n'y fais plus attention)(au début de mes lectures d'auteurs indépendants hein!). La fin de cette nouvelle est assez prévisible, Paul Blanchot donne assez vite des pistes pour comprendre ce qui va arriver. Peut-être un peu trop de pistes. Perso j'aurais bien aimé qu'on me laisse un peu plus de réflexion. Ca ne m'a quand même pas empêché de trouver ma petite lecture bien sympa.

Je suis partante pour une nouvelle histoire de Paul Blanchot!!


wallpaper-1019588
Seul le silence – R.J. Ellory, Fabrice Colin et Richard Guérineau
wallpaper-1019588
Réception Masse Critique Babelio du 19 Janvier 2022
wallpaper-1019588
Les Chevaliers du Tintamarre, tome 2 - Le Voyage des âmes cabossées
wallpaper-1019588
Brûler en compagnie de Lisette Lombé