Le tri sélectif des ordures et autres cons

LE TRI SELECTIF DES ORDURES

ET AUTRES CONS

Sébastien GENDRON

tri selectif

1er épisode :
Richard "Dick" Lapelouse a quarante-deux ans. Après avoir occupé divers emplois, il décide de créer son business.

Son créneau ? Tueur à gages. Mais attention, tueur à gages discount !
Première étape : la banque... pour avoir le financement.

2e épisode :
1er contrat pour Dick : la mère de son banquier ! Le ton est donné...

Lapelouse s'installe dans ses nouveaux locaux, boulevard du Président-Wilson à Bordeaux et travaille à la promotion de son activité.
3e épisode :
Les premiers clients se présentent.

Où l'on voit comment un tueur à gages se protège et ne pousse pas à la consommation...

4e épisode :
Richard reçoit son n° de Siret et sa plaque. Champagne !

Exécution de deux nouveaux contrats : après consultation du catalogue, les clients ont opté pour accident domestique avec supplément "dédicace" et meurtre option trophée.


5e épisode :
James le banquier devient un peu collant.

Nouveau contrat, non honoré par Richard. Où l'on voit qu'un tueur à gages a ses principes.


6e épisode :
Nouvelle demande... de la part d'un flic. Et deuxième refus.

Où l'on voit qu'un tueur à gages est un commerçant comme les autres.


7e épisode :
Nouvelle cliente : Sonia, grande, blonde, discrète et précise, comme sa commande.

Mais Richard va tomber sur un os.

********************************

Dick Lapelouse a une idée. Il va ouvrir une agence. Pas une agence de mannequin, ni de détective, non, une agence de tueur à gages. Dont il sera le seul tueur. Et parce que tout le monde a le droit de faire trucider son prochain, ce sera une agence discount. Avec meurtres sur catalogue, avec possibilités d'option. Un peu genre toppings sur sa pizza, quoi!

Oui oui oui, il va ouvrir son agence, mais pour cela, il faut un minimum de thune. Et de la thune, il n'en a pas, donc va falloir négocier avec la banque. Pas facile de négocier un prêt bancaire avec un projet si, euh, inhabituel. Le banquier sera-t-il partant??

Le tri sélectif des ordures et autres cons est une série découpée en 24 épisodes, dont les 7 premiers épisodes sont téléchargeables gratuitement sur mon site d'achats numériques favori. J'ai donc téléchargé ces 7 premiers épisodes, et je les ai lus. Très vite, car c'est très court. Rapporté à un format livre de poche, chaque épisode doit faire l'équivalent d'une dizaine de pages.

Il me reste donc 17 épisodes à lire si je veux finir cette série. Episodes que je ne vais pas télécharger. Déjà parce qu'après la fée "Imposition" et l'arrivée de Noël, mes finances sont un peu rick et rack, et quand je vois que le prix de chaque épisode est de 49 centimes, ça m'arrête un peu. Je trouve que ça fait cher du bouquin total. D'autant plus que je n'ai pas trouvé cette histoire si extraordinaire que cela. Dick Lapelouse décroche des contrats, il nous dit qu'il les prend, mais ensuite, rien quant à l'exécution du contrat, on ne sait même pas ce qu'il fait. Oh bien sûr, il y a de l'humour, on se marre bien devant le bagou de notre détective, mais niveau histoire, ça fait un peu "tiens, j'ai une idée, je la note" et ensuite rien, l'idée n'est pas développée. C'est dommage, parce que l'idée du tueur à gages discount, c'était sympa et je n'avais encore jamais vu, c'était original, et j'aime bien quand c'est original.

Vous me direz que je ne peux pas juger d'un bouquin en n'en ayant finalement lu que le tiers, et vous avez tout à fait raison. De ce que j'ai lu, je ne peux pas dire que ce soit franchement mauvais. Je peux juste dire que j'ai déjà vu Sébastien Gendron nettement mieux inspiré. Et là, je n'irais pas plus loin.

Désolée Monsieur Gendron. Au prochain??


wallpaper-1019588
Seul le silence – R.J. Ellory, Fabrice Colin et Richard Guérineau
wallpaper-1019588
Réception Masse Critique Babelio du 19 Janvier 2022
wallpaper-1019588
Les Chevaliers du Tintamarre, tome 2 - Le Voyage des âmes cabossées
wallpaper-1019588
Brûler en compagnie de Lisette Lombé