Une fille parfaite de M. Kubica

Thriller.

Exemplaire publié en 2015,

aux éditions Harlequin,

Collection Mosaïc.

390 pages.

«Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux ni comment est son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt.»

Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu’elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett accepte de le suivre jusqu’à chez lui. Sans savoir qu’elle vient de commettre une grave erreur. Et que rien, jamais, ne sera plus comme avant.

Source: Externe

Le résumé me faisait énormément penser au thriller psychologique Juste une ombre de K. Giebel... Donc, je n'ai pas réfléchi longtemps !

Le style de l'auteur est fluide et très agréable à lire.

La construction du roman est assez particulière mais elle donne au lecteur l'envie de tourner encore et encore les pages. Les chapitres alternent entre trois points de vues différents à deux moments différents : on va donc suivre la mère de Mia, un certain nommé Gabe et un autre homme nommé Colin aux deux instants « Précédemment » et « Après ».

J'ai beaucoup aimé les passages sur Colin, qui aborde aussi la vie de Mia. Ce sont, à mon sens, les chapitres les plus touchants car le lien qui va les unir va être profondément sincère.

Les deux autres personnages sont très intéressants à découvrir également mais l'attachement n'est pas le même.

Le point fort de l'intrigue repose intégralement sur le format des chapitres dont j'ai parlé au-dessus. M. Kubica tient son public en haleine jusqu'au dernier chapitre, qui va clore l'intrigue d'une manière assez originale.

Cependant, dans l'ensemble, j'ai trouvé l'histoire assez banale.

De même, le dénouement ne m'a pas surprise autant que je l'espérais : j'avais vu plusieurs avis qui parlait d'une fin «horrible» ou «dégueulasse», je m'attendais donc à quelque chose de plus choquant. Je ne m'y attendais pas mais je n'ai pas fini bouché bée non plus.

En bref, l'auteur a fait un gros effort au niveau de la narration. Effort payant puisque le roman en devient haletant. Néanmoins, j'attendais une grosse révélation finale et même si elle est surprenante, je n'ai pas été ébahi.

Ce roman m'a été offert par les éditions et Babelio, je les en remercie.

Source: Externe

Il me permet de participer au challenge Duels en duo, catégorie « Policier/Thriller »

et au challenge gourmand, le thé: «Elle adore tout ce qui est anglais : le thé, Shakespeare et les Beatles.»

Source: Externe

Pour aller plus loin : La bibliographie de l'auteur

  

Site de l'auteur – Site des éditions Harlequin

Source: Externe

Source: Externe

thriller


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi