Chroniques Coups de vent [Juillet 2015]

coups de vent

Cet article me permet de vous parler des livres que j'ai lus mais auxquels je n'ai pas le temps de consacrer une chronique complète et détaillée comme d'habitude. Je vous présenterais donc ces œuvres en quelques mots... 

Le père Goriot de H. de Balzac

Rastignac est un jeune provincial qui cherche à s'insérer dans la société parisienne. Il lui manque les manières et l'argent. Pour parvenir, il côtoie les femmes du monde, mais reste attaché à son voisin de la pension Vauquer, le père Goriot, vieillard malheureux abandonné de ses filles. Vautrin, forçat évadé, Marsay, politicien ambitieux, et Rubempré, écrivain talentueux, sont animés du même désir de pouvoir. Ils apprennent, chacun à leur manière, les complicités et les alliances indispensables dans une société gouvernée par les intérêts. Seules figures du désintéressement : le père Goriot, vaincu par son amour paternel, et Mme de Beauséant, abandonnée du Tout-Paris. La passion bout dans cette maison comme dans une cocotte-minute, les pages se tournent toutes seules ; c'est ce que chaque palier de la pension Vauquer est devenu.

Source: Externe

Challenge Lire un classique tous ensemble.

Mon premier essai avec l'auteur n'est malheureusement pas très concluant...

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire et l'univers de Balzac, notamment à cause de sa plume très descriptive mais surtout très dense. Normalement, les paragraphes de descriptions ne me dérangent pas mais ici, j'ai décroché à plusieurs reprises.

De même pour les personnages, je n'ai pas été touché par eux. On peut éventuellement ressentir de la pitié ou de la compassion pour le père Goriot mais son histoire est tellement noyée dans le récit qu'elle passe au second plan.

J'ai compris le message principal de ce roman mais je n'ai pas réussi à m'approprier l'intégralité des événements. Je reste sceptique sur le dénouement, je me demande si Rastignac lui-même a réellement compris la morale de ce classique.


L'assassin royal, tome 5 : La voie magique de R. Hobb

Le roi Vérité est vivant ! Il a imposé une ultime mission à Fitz : "Rejoins-moi !" Loin sur les sentiers mystérieux de l'Art, au-delà du royaume des montagnes, le jeune homme se met en quête pour répondre à l'appel de son souverain affaibli. Mais il reste seul, pourchassé par les forces de Royal, l'usurpateur, et sans possibilité de compter sur ses propres alliés, qui le manipulent comme un simple pion. Or d'autres forces sont en marche... Dans son périple, Fitz va en effet se voir révéler son véritable statut : c'est par lui que s'accomplira, ou sera réduit à néant, le destin du royaume des Six-Duchés, et c'est là une charge bien lourde à porter quand on est traqué par ses ennemis, trahi par ses proches, et affaibli par la magie...

Source: Externe

LC Livraddict sur la saga de L'assassin royal.

Pour l'instant, c'est le tome qui m'a le moins intéressé... Après un tome 4 très introspectif, je m'attendais à repartir de plus belle dans la quête de Fitz, la recherche de son Roi mais aussi ses retrouvailles avec Moly.

Même si j'ai été contente de retrouver le Fou qui est un des personnages les plus complets de cette saga, je m'attendais à plus de rebondissements.

Cependant, la fin de ce tome annonce pour de bon du renouveau et j'ai hâte de voir ça !


Plus rien entre nous, Laurens de F. Colin

Les éditions Sonatine sont heureuses de vous offrir Plus rien entre nous Laurens, une nouvelle totalement inédite de Fabrice Colin accompagnée du premier chapitre de son nouveau roman: Ta mort sera la mienne, paru le 28 mars chez Sonatine Editions.

Source: Externe

Challenge Un mot, des titres : «nous» - Club de Lecture Vendredi Lecture de Juin : Prénoms.

C'est une très courte nouvelle que j'ai téléchargé pour découvrir l'univers d'un auteur qui me tente depuis un moment. Le style est très fluide malgré le fait que l'intrigue soit assez mystérieuse.

On comprend le pourquoi du comment seulement à la fin de notre lecture et enfin, tout s'éclaire même si les mots ne sont pas posés sur les faits : l'auteur reste très évasif et laisse au lecteur le loisir d'imaginer la gravité de l'histoire qu'il a inventé.

Les avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé ?


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Dark Love T04 : Adoration de Nashoda Rose
wallpaper-1019588
La mort du temps d’Aurélie Wellenstein
wallpaper-1019588
Le grand nord, tome 2 : Ancrage, de Sarina Bowen
wallpaper-1019588
Porte-bonheur de Mary Jo Putney