Sinder, Tome 1 Expérimentation - Jane Devreaux #50

Sinder, Tome 1 Expérimentation - Jane Devreaux #50

Date de sortie : 28/01/15Editions : Books on Demand276 pages

Résumé :

Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer. Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River. Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson. Jamais, Sandre ne reconnaîtra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. » Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ?
La note de Maud et son avis :


Sinder, Tome 1 Expérimentation - Jane Devreaux #50


Sandre River est une adolescente rebelle qui souhaite se fondre dans la masse en arborant un look qui ne la met pas en valeur. Différentes rumeurs courent à son sujet au lycée qui font d'elle une fille peu fréquentable. Tant mieux c'est ce qu'elle souhaite !! C'est à travers son appareil photo qu'elle observe le monde et tout particulièrement le beau rugbyman Josh Anderson toujours accompagné de sa coincée de petite amie Marcy Cheparde !! Même si elle n'ose pas se l'avouer, le beau sportif ne la laisse pas indifférente. Josh quant à lui ignore presque l'existence de cette fille au prénom étrange. Sa seule et unique obsession c'est Marcy, sa petite amie. Une fille aussi prude et croyante qu'elle est jolie. Il lui est donc impossible d'apaiser ses pulsions d'adolescent en rute !!

Un jour, une de leur prof va demander à Sandre et Josh de préparer un exposé ensemble. Sandre va alors lui proposer de venir chez elle après les cours ce qu'il acceptera à contrecoeur... Avec la finesse qui la caractérise, Sandre abordera le sujet délicat des hormones en ébullition de Josh. Elle va le titiller à ce propos à tel point qu'il lui proposera de le soulager en couchant avec elle !! Troublée, la jeune fille ne saura pas quoi lui répondre et il finira par revenir sur ses paroles. C'est lors de leur deuxième rendez-vous que Sandre va saisir l'opportunité qui se présente à elle. Après tout, combien de chance a-t-elle de pouvoir découvrir les plaisirs de la chair avec un garçon aussi canon que Josh ?Le cap franchi, il vont vite devenir indispensable l'un pour l'autre. Josh sera vite déboussolé. D'un côté, il y a sa magnifique et douce petite amie qu'il aime plus que tout et de l'autre il y a cette mystérieuse et secrète fille qui comble tous ses désirs mais qui n'arrive pas à lui faire une place dans sa vie.... Sandre "C'est tout ce qu'il reste quand la passion se consume" ...Extrait :Qu’est-ce que c’est nul d’avoir 17 ans ! Tu veux tout et tu es encore trop stupide pour réussir à obtenir quoi que ce soit. Tu as envie de sexe, mais malgré toutes les conneries qu’on te raconte, histoire que tu évites le drame mère-fille ou les maladies terrifiantes, et bien, tu n’as toujours pas imprimé ce qu'on attendait de toi. Tu dois étudier même si tu n’as aucune idée de ce que tu souhaites faire plus tard et surtout on te demande de murir alors que ton cerveau n’a pas assimilé ce que ça signifiait. C’est vraiment pathétique un adolescent. On est tous là à attendre comme des cons qu’il se passe un truc, sans vraiment savoir quoi.Bon bien sûr, il y en a qui agissent. Prenez les mecs comme Will Donnell, eux ils sont déjà à fond dans leur avenir et je suis sûre qu’ils savent parfaitement où ils vont. Et dans un autre genre, les Steve Marchal, eux le sexe ils en connaissent un rayon. Du coup, tout le monde est à leurs pieds, alors que c’est vraiment le plus débile des gars que je n’ai jamais rencontrés. Même Josh ne jure que par ses conseils ridicules. Enfin malgré ça, la Marcy, il ne l’a toujours pas sautée. Ça y est, je recommence à devenir vulgaire. Ça, c’est les hormones, je vous dis, ces putains d’hormones

*****
Un beau 10/10 pour Sinder, Tome 1 de Jane Devreaux. Personnellement, je trouve la couverture très sensuelle et la modèle très jolie (pour ce qui ne le savent pas c'est l'auteur elle-même !!).Au démarrage, j'ai été un peu déstabilisé par la franchise et les mots très crus utilisés par Sandre, mais au fil de ma lecture j'ai pu constaté que le langage était en cohérence avec le personnage. J'ai beaucoup aimé l'histoire. On ne parle pas juste d'une passion entre deux jeunes adultes consentant mais aussi de drames familiaux plus profonds qui poussent parfois des adolescents à grandir un peu trop vite et à se forger une carapace pour s'empêcher de souffrir.Je peux d'ores et déjà vous dire que si je n'avais pas eu le tome 2 dans ma PAL j'aurais certainement jeté ma liseuse par la fenêtre en arrivant à la dernière page. Je n'imagine même pas ce qu'on du ressentir celles et ceux qui ont du attendre sa sortie !!Une phrase pour conclure, si vous avez aimé "After" d'Anna Todd, vous aimerez "Sinder" de Jane Devreaux !!Un grand merci à l'auteur pour ce SP. Je vous donne rendez-vous le 29/07/15 pour découvrir son interview sur le blog.
Dates de lecture : Du 14/06/15 au 15/06/15


Acheter sur Amazon.frPlus d'avis sur BooknodeSuivre l'auteur sur Facebook / Twitter
Suivre l'éditeur sur Facebook / Twitter


wallpaper-1019588
Le top des flops
wallpaper-1019588
Au fond des bois – Karin Slaughter
wallpaper-1019588
Tokoyo - Le tombeau du serpent de mer
wallpaper-1019588
Cœur de Pierre, de Gauthier et Almanza
wallpaper-1019588
Par le vent pleuré
wallpaper-1019588
Happy Parents de Zep
wallpaper-1019588
All-star batman tome 1 : mon pire ennemi
wallpaper-1019588
« Vous serez des Pelapi (...) C'est un mot très ancien. Il n'existe aucun équivalent en anglais. Il signifie "bibliothécaire", mais aussi "apprenti", ou peut-être "étudiant" ».