Le Quinze Littéraire (3)

Pour ce troisième numéro du Quinze Littéraire, vous avez voté pour choisir l'auteure présentée (je crois avoir pris en compte tous vos choix, si vous n'avez pas eu de mail – ou de commentaire - de retour, c'est que vous êtes passés à travers les mailles du filet et je vous prie de m'excuser). Le jeu semble vous avoir plu (à moi aussi) alors je pense que je répèterai l'opération une fois par trimestre, pour le troisième auteur du "cycle".
Vous l'avez sans doute remarqué, le premier trimestre 2012 a mis en avant les auteures femmes. Méloë a judicieusement pensé que je pourrais mettre en place un "thème" pour chaque trimestre. L'idée me semble excellente et je vais tenter de l'appliquer à chaque fois. Tout dépendra, je pense, du jeune auteur mis en avant au milieu du trimestre. Si tout va bien (il faudra tout de même que je reconfirme l'auteur de mai) j'ai déjà le deuxième thème en tête... mais on en reparlera le moment venu.
Même si les votes étaient très serrés, la Dame aujourd'hui présentée a rapidement reçu des voix en sa faveur et je vous avoue que j'ai été très surprise par ce choix. Avant de faire des recherches pour ce numéro du Quinze Littéraire, je connaissais très peu de choses sur cette auteure mais j'ai maintenant encore plus envie de la lire... alors merci à vous pour ce choix !
En revanche, et contre toute attente, peu de choses existent sur elle sur internet – du moins du côté des pages françaises. Alors que des dizaines de biographies et d'études ont été rédigées, pas de vrai page fan ou site français n'ont été créés en son honneur. Avis aux connaisseurs, il y a un créneau...
Un dernier petit mot pour remercier très chaleureusement de sa participation, ma complice Matilda !

http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/LeQuinzeLitteraireLOGO2.jpg

"La Reine du crime !"
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/agathaold.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/LAuteur-copie-1.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/childAgathaChristie.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Quisuisje-copie-1.jpg
     
  • Je suis née le 15 septembre 1890 à Torquay (sud de l'Angleterre).
  • Mes parents, l'américain Frederick Alvah Miller et l'anglaise Clarisse Margaret Boehmer, m'ont baptisée Agatha Mary Clarissa.
  • Je me suis éteinte le 12 janvier 1976, à 86 ans, dans ma résidence de Wallingford (près d'Oxford).

http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/agatha2.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Endetail.jpg
  • Je vis une enfance heureuse et confortable entourée de mes deux aînés (ma soeur née en 1879, Margaret Frary Miller surnommée Madge et mon frère né en 1880, Louis Montant Miller surnommé Monty), de mes poupées, de mon chien Toby et des centaines de pièces de porcelaine collectionnées par mes parents. Je ne vais pas à l'école mais développe mon imagination grâce à la bibliothèque familiale fournie. Très tôt, j'affûte ma plume et rédige quelques textes courts, encouragée par ma mère. En 1906, alors que je n'ai que 16 ans, je découvre Paris où j'étudie le chant et le piano mais bien vite, plus attirée par "l'anonymat" de la plume que par une carrière dans la musique, je rentre en Angleterre.http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/agathaetarchibald.jpg
  • Jeune et pétillante, je pars à la recherche du mari idéal que je trouve, incarné en un jeune aviateur de la Royal Flying Corps, Archibald Christie. Je l'épouse en 1914, alors que j'ai 24 ans et lui 25. Malheureusement, la guerre est là, Archibald doit partir au front. Pleine de bonne volonté, je m'engage comme infirmière volontaire au dispensaire de Torquay. C'est là-bas que je me découvre un intérêt pour les poisons qui apparaîtront régulièrement dans mes futurs écrits. C'est également pendant cette période que, mise au défi par ma soeur, je rédige La Mystérieuse affaire de Styles. Le célèbre Hercule Poirot, détective professionnel maniéré et maniaque, est né. Il faudra cependant attendre 1920 pour que ce manuscrit trouve preneur. A compter de ce jour, je n'arrête plus d'écrire et rédige de nombreux textes, à vive allure !
  • http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Agathachristieetrosalind.jpgA la fin de la guerre (1919), je donne naissance à mon unique fille, Rosalind. En 1926, alors que je suis une mère comblée, couronnée de succès et vois mes livres s'écouler de façon record, ma mère s'éteint et j'apprends l'infidélité de mon mari. Deux coups durs que je surmonte par une petite fugue savamment mise en scène le 3 décembre de cette même année.
  • Quelques années plus tard, alors que je fais une croisière au Moyen-Orient, je fais la connaissance de Sir Max Mallowan, archéologue de 15 ans mon cadet. Le coup de foudre est partagé et nous convolons en justes noces dès 1930 (mon divorce ayant été prononcé en 1928). Nous retournons alors chaque année en campagnes de fouilles en Irak et en Syrie, deux pays qui m'inspirent certains contextes de quelques-unes de mes histoires.
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/agathaetmallowan.jpg
  • Les années suivantes sont plus calmes. Accompagnée de mon époux jusqu'aux toutes dernières minutes de mon existence, je continue d'écrire et profite des choses simples de la vie quotidienne : jardiner dans la serre, faire des promenades, m'occuper de mon petit-fils...
  • Je suis élue présidente du Detection Club en 1957 et suis anoblie (je reçois la distinction de Dame Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique) par la reine Elisabeth II en 1971. Je deviens donc Dame (Lady) Agatha Christie.

http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/agathaetseslivres.jpghttp://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Monoeuvre.jpg
  • De la première édition de Une Affaire de styles en 1920 à ma mort en 1976, j'ai publié, sous le pseudonyme d'Agatha Christie, plus de 80 romans, pièces de théâtre et recueils de nouvelles. Dans ces textes policiers qui se déroulent la plupart du temps en huis clos, j'ai mis en scène deux détectives devenus aujourd'hui célèbres. Un homme, détective professionnel belge baptisé Hercule Poirot et une femme, détective amatrice nommée Miss Marple. Tous les deux viennent à bout des enquêtes les plus étranges, sous l'oeil amusé du lecteur qui, grâce à ma narration précise, peut tenter de résoudre l'enquête de son côté. C'est d'ailleurs cet élément innovant qui a fait mon succès et a entraîné mon surnom de "Reine du crime".
  • Ayant plusieurs cordes à mon arc, j'ai également publié quelques romans sentimentaux, beaucoup plus personnels, sous le pseudonyme Mary Westmacott.
  • Très prolixe, j'ai, au début, écrit jusqu'à quatre romans par an mais, à partir de 1954, je me suis contentée d'un rythme beaucoup moins intense. Cette décision a su convaincre mon éditeur qui en a profité pour créer une formule vendeuse : "A Christie for Christmas". (C'était avant le "Nothomb de septembre" pour les français).
  • A ce jour, mes livres ont été diffusés à plus de deux milliards d'exemplaires et ont été traduits dans une vingtaine de langues !
  • La bibliographie d'Agatha Christie étant, comme vous pouvez le constater, plutôt bien remplie, je vous renvoie au tableau présent sur l'article Wikipédia (qui peut servir de base) et sur ce fichier (complet, mais les titres sont en anglais).

Liste des livres d'Agatha Christie (en anglais)
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/LAuteuretmoi.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/PILECHRISTIE.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Dansmabibliotheque-copie-1.jpg

J'ai découvert Agatha Christie il y a plusieurs années, alors que j'étais au collège. Je me souviens que notre professeur de français nous avait donné une liste de lectures conseillées et il avait fallu choisir deux ou trois titres à lire dans l'année. Les Dix petits nègres avait alors croisé mon regard (c'est aussi cette année-là que j'ai découvert Jane Eyre de Charlotte Brontë)...
Par la suite, j'ai lu d'autres ouvrages de la Dame et vu plusieurs adaptations, mais n'y ai pas prêté beaucoup d'attention. Ce n'est que très récemment que je me suis remise à la lecture des ouvrages de la "Reine du crime" : Le Crime de l'Orient-Express, La Mort dans les nuages... et d'autres m'attendent évidemment dans ma bibliothèque (j'ai encore de belles découvertes à faire... j'attends en plus deux ou trois autres Christie dans les jours à venir, grâce à des trocs). Je ne comprends pas pourquoi, ces dernières années, je n'ai pas pris le temps de lire Agatha Christie. Gamine et adolescente j'adorais Arabesque et Columbo (que je regarde toujours avec plaisir) et à chaque fois que j'ai eu un ouvrage de l'auteure dans les mains, je n'ai pas été déçue... Mais j'ai le même problème avec tous les autres auteurs de polars/thrillers. Dès que je me donne la peine d'en lire un, j'adore... mais je ne me tourne pas naturellement vers le genre ; quelle bêtise ! Promis, cette année 2012, je me rattrape, je lis plusieurs Agatha Christie et je me lance dans un autre grand nom... Sherlock Holmes !
Ma mère possède le coffret de la première saison d'Hercule Poirot, j'ai déjà regardé un épisode ou deux et continuerai à l'occasion. Je ne manquerai pas de vous parler du grand talent de l'acteur principal, David Suchet, qui fait un Hercule Poirot mémorable !
Si vous voulez en savoir plus sur chacun des livres lus et ce que j'ai pu penser/ressentir pendant ma lecture, vous pouvez suivre les liens suivants : Le Crime de l'Orient-ExpressLes Dix petits nègres La Mort dans les nuages
N'étant pas une grande connaisseuse d'Agatha Christie et l'ayant finalement très peu lue (mais promis, je me rattrape vite !), je laisse la parole à une fan de cette auteure (et du genre, de façon plus générale)... j'ai nommé Mademoiselle Matilda !
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/DanslabibliothequedeMatilda.jpgJe ne sais plus quel âge j’avais quand j’ai lu mon premier Agatha Christie (peut-être étais-je au collège). Cependant, je me souviens parfaitement du bouquin, Dix petits nègres. En ouvrant le livre je ne savais pas à quoi m’attendre, peut-être avais-je déjà entendu parler de l’auteure, mais ça n’allait pas plus loin. Je me suis retrouvée accrochée en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, l’ambiance, l’écriture, l’histoire, tout est tellement anxiogène, terrible, que je n’ai pas pu le lâcher jusqu’à la fin, et jusqu’à la fin, je me demandais qui pouvoir bien avoir fait le coup tellement je m’étais fait balader. C’est cette rencontre qui a scellé mon indéfectible admiration pour la Dame. Quand j’ouvre un Agatha Christie je suis sûre de retrouver une ambiance connue et appréciée. La campagne anglaise, un retraité de l’armée, une petite vieille, de sales jeunes qui ne se lavent pas les cheveux, et des meurtres qui pleuvent sans arrêt. Parfois on est parachuté au milieu du désert, ou sur un bateau, ou même dans un avion. Mais toujours cette ambiance so british que j’aime. On sait donc où l’on va, mais en même temps on est sûr de se faire balader par la Dame jusqu’à la fin. Trouver la solution ? Tu parles Charles, tu arriveras à la fin en te demandant comment tu as fait pour louper tous les indices.
On a pu dire d’Agatha Christie qu’elle n’avait pas une écriture fabuleuse, mais plutôt utilitaire. Et s’il est vrai qu’elle ne cherche par la perfection et l’originalité stylistique, elle se retrouve quand même à analyser, telle miss Marple, la nature humaine avec des mots justes, de l’humour, et parfois de très jolis passages.
Et si je devais relever une dernière chose sur son écriture, ce serait l’humour justement. Combien de fois n’ai-je pouffé en lisant la description des manières d’Hercule Poirot, des remarques de miss Marple, des réactions foldingues d’Ariadne Oliver (alter ego de l’auteure dans ses romans) ?
Si vous voulez lire de très bons romans policiers, lisez la Dame.
Et voici quelques titres que je conseillerais tout particulièrement en plus de celui déjà cité : La plume empoisonnée, Le noël d’Hercule Poirot, La mort n’est pas une fin, Les vacances d’Hercule Poirot, Un meurtre est-il facile ?
Matilda a rédigé de nombreuses chroniques "Christiennes" sur son blog :- L'affaire ProtheroeHercule Poirot quitte la scèneCinq petits cochonsUne poignée de seigle
Le crime est notre affaireLe train de 16 H 50Témoin muetMeurtre en Mésopotamie
Une mémoire d'éléphantMarple, Poirot, Pyne et les autres... Trois souris...Christmas Pudding - http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/lirehorssc3a9rie.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Pourallerplusloin-copie-2.jpg
  • Pour une première approche, vous pouvez aller faire un tour sur les pages Wikipédia dédiée à l'auteure : la française et l'anglaise. Toutes les deux offrent les listes des ouvrages d'Agatha Christie ainsi que la liste des adaptations (au cinéma et à la télévision), même si la page anglaise me semble plus complète de ce côté-là. Voilà (à nouveau) la liste de l'ensemble des titres (en anglais).
  • Des dizaines d'ouvrages ont été rédigés sur la vie et l'oeuvre de l'auteure, voilà une liste (je ne sais pas si elle est complète, mais pour commencer, c'est déjà pas mal !). Notez également que deux ouvrages ont été publiés chez Les Moutons électriques sur les deux héros principaux (Hercule Poirot et Miss Marple), vous pouvez  feuilleter quelques passages grâce à Gallica, ici et ici.
  • Je vous invite à visiter sur le site officiel (en anglais) si vous voulez approfondir un peu votre découverte.
  • Sur le site de l'Ina, vous pouvez regarder une pièce de théâtre adaptée, La Toile d'araignée. Par contre, il me semble que pour la voir en entier, il faudra "l'acheter".
  • Un numéro spécial du magazine LIRE est consacré à Agatha Christie, le hors-série numéro 11 de novembre 2010.
  • Pour les liseurs et liseuses, un challenge illimité a été mis en place chez George.
  • Si vous faites un tour à Istanbul, n'hésitez pas à visiter le Péra Palace qui a transformé la chambre d'Agatha Christie en musée !

http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/perapalaszaccouloir03.jpg
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/pg16.png
http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Uneanecdote-copie-1.jpg
  • Dans Hercule Poirot nous quitte, publié en août 1975 (un an avant sa propre disparition), l'auteure fait mourir son détective. Le New York Times lui rend hommage en publiant une nécrologie le 6 août 1975 !

  • Le 3 décembre 1926, Agatha Christie disparait. On retrouve sa voiture abandonnée près d'un étang avec son manteau de fourrure et ses papiers... La police drague l'étang à proximité, les journaux publient sa photo et promettent des récompenses. Elle est retrouvée 11 jours plus tard dans l'hôtel d'une station balnéaire où elle s'était inscrite sous le nom de la maîtresse de son mari... Jusqu'à sa mort 50 ans plus tard, elle ne révélera jamais ce qui s'est passé pendant cette "fugue". Dans ses papiers, une note a été retrouvée : "La clef du mystère de ma disparition, se trouve dans ma chambre du Péra Palace à Istanbul." Cachée sous le parquet dans la chambre citée, une clef fut retrouvée...
  • De ce mystère, un film biographique a été tiré par Michael Apted en 1979, voilà le trailer.

  • Et pour finir, figurez-vous que la célèbre série Doctor Who a également fait un épisode sur le sujet... voilà la première partie !


http://bazar-de-la-litterature.cowblog.fr/images/LeQuinzeLitteraire/Leconcours-copie-1.jpg
Comme les deux fois précédentes, voilà le moment de vous faire découvrir Agatha Christie en vous faisant gagner un ou plusieurs de ses livres.
Quel(s) titre(s) ? A vous de choisir !
Avec l'imposante bibliographie d'Agatha Christie,
je pense que vous avez suffisamment de choix...

Ce mois, je propose de faire parvenir à une personne, un ou deux (ou trois ou quatre...) livres de poche, neuf ou d'occasion (dans la limite de 8€).
Je peux envoyer partout dans le monde.
  • Si les frais de port sont gratuits pour votre pays (France, Belgique, Luxembourg...), les livres seront directement envoyés à partir des sites Amazon ou Gibert.
  • Pour les autres pays, je me chargerai moi-même de l'envoi, en passant par le tarif "livres et brochures" (il faut compter des frais de port d'1/2€ environ). Ces frais de port seront décomptés des 8€ de départ, il vous faudra donc choisir un ou plusieurs ouvrages (neufs ou d'occasion) dans une limite de 6/7€ maximum.

J'aimerais, si possible, faire gagner uniquement des gens que je connais un minimum (qu'on se soit croisés sur nos blogs respectifs, sur Livraddict, Twitter, Facebook ou même dans la "vraie" vie,...). Mais, si je ne vous connais pas, vous pouvez tout de même tenter votre chance ; il suffit d'avoir vraiment envie de découvrir Dame Agatha Christie et d'être un minimum poli. :)
Ceux que je connais bien auront une chance de plus d'office (leur nom apparaîtra deux fois dans le tirage au sort). Pour les autres, vous pouvez bien évidemment partagez ce numéro, la page Facebook ou l'adresse de ce blog ; mais ce n'est pas une obligation et ne vous rapportera rien de plus (à part ma considération à vie).
Cela dit, peut-être qu'à force de faire de la pub pour ce rendez-vous, des éditeurs/auteurs s'y intéresseront et proposeront des titres pour les futurs numéros... Ce qui voudra dire plus de cadeaux pour vous. Car en attendant, je le répète, mais TOUS les cadeaux offerts jusque-là viennent de ma poche (à part quand je l'ai précisé évidemment, ce qui n'est arrivé qu'une fois, si je ne me trompe pas).
Pour participer, il suffit de répondre à une seule et unique question (qui me prouvera que vous avez lu – ou au moins survolé – ce que j'ai mis des heures à rédiger) :
En quelle année Agatha Christie a-t-elle disparu ("fait une fugue") ?
Vous pouvez me faire parvenir votre réponse par email – melisende(at)hotmail.fr - ou en utilisant le formulaire de contact (le module est dans le menu à gauche). Un minimum de politesse sera grandement apprécié (je ne suis pas une machine).
Le "concours" est ouvert jusqu'au dimanche 25 mars 2012 à midi. Je procèderai au tirage au sort (grâce à un logiciel, je pense) dans l'après-midi et contacterai le gagnant dans la foulée.
Selon le choix concernant l'envoi, la commande pourra être passée dans les heures à suivre (il suffira d'un ou deux clics sur internet). En revanche, si vous n'habitez pas en France, Belgique ou Luxembourg, il faudra que j'aille en librairie acheter le ou les titres ou que je les fasse venir chez moi avant de vous les faire parvenir par la Poste... ce sera évidemment plus long (je travaille et n'ai pas l'occasion d'aller faire les librairies ou de passer à la Poste tous les jours), mais si vous êtes dans ce cas, on en parlera plus longuement par mail.
Alors, qu'avez-vous pensé de ce numéro ? Des choses manquent ?
Au contraire, il y a trop d'informations ? C'est moche et chiant ?
A vos commentaires !


wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
Le buveur d’encre de Eric Sanvoisin et Martin Matje – Edition dyslexique
wallpaper-1019588
L’homme de Grand Soleil
wallpaper-1019588
Les pêcheurs de Chigozie Obioma
wallpaper-1019588
La route sauvage · Willy Vlautin
wallpaper-1019588
Le journal de Gurty T4 : Printemps de chien - Bertrand Santini
wallpaper-1019588
C’est lundi que lisez-vous? 120
wallpaper-1019588
Tristan et Yumi T1 de Paul Chabot