Loire - Etienne Davodeau *****

Loire - Etienne Davodeau  ♥ *****
Loire Etienne Davodeau *****
Futuropolis
Parution : 04/10/2023Pages : 104
ISBN : 9782754835572
Prix : 20 €
Présentation de l'éditeur
Quand Louis reçoit cette invitation d’Agathe, il est un peu ému. Et intrigué. Il y a si longtemps. Même si elle ne lui avait plus jamais donné de nouvelles, il ne l’avait jamais oubliée. Des quelques années qu’il a passées avec elle au bord de la Loire, Louis garde un souvenir ébloui. Alors il ne résiste pas à l’idée de prendre quelques jours pour revenir dans la lumière du fleuve.
Il décide de marcher vers le lieu de rendez-vous qu’Agathe lui a donné par mail. C’est le soir. Il fait chaud. Louis longe le fleuve avec plaisir et sur une plage décide de se rafraîchir avant d’arriver. Il se fiche à poil et entre dans l’eau. Erreur. Il perd pied et se met à dériver. Il ne panique pas et se laisse flotter sans lutter. Malgré le danger, il se sent bien. Le problème, c’est qu’il commence à faire sombre et que le courant a déposé Louis sur l’autre rive. Le voilà nu, devant parcourir quelques kilomètres à pied pour rejoindre le pont et revenir de l’autre côté. Il attend la nuit noire et entame cette longue balade finalement assez drôle, et qu’il décrira plus tard comme magique. Il arrive à l’aube. Agathe n’est pas là. La maison semble vide. À ce moment-là, il ne sait rien de ce qui va suivre. Il ne sait rien de la surprise qu’Agathe a réservée aux gens qui l’ont aimée...
Après Lulu femme nue, voici un portrait de femme qui est aussi celui d’une région, sur les rives de la Loire.
L'auteur
Loire Etienne Davodeau *****
© Alain Bujak * éditions Futuroplis



Étienne Davodeau est né en 1965 et vit en Anjou.
En 1985, après des études d'arts plastiques à Rennes, et la création du studio BD Psurde, il publie chez Dargaud la trilogie Les Amis de Saltiel, puis Le Constat. Puis, chez Delcourt, Quelques Jours avec un menteur, Le Réflexe de survie, et trois polars : La Gloire d'Albert, Anticyclone et Ceux qui t'aiment.
En 2001 il réalise Rural !, véritable reportage, où il confirme son choix — peu fréquent en bande dessinée — d'inscrire le monde réel au cœur de son travail.
Il s'intéresse aussi à la bande dessinée pour enfants (il scénarise Les Aventures de Max & Zoé, dessin de Joub). Il réalise, avec David Prudhomme au dessin, l'adaptation en bande dessinée de l'unique et méconnu roman de Georges Brassens, La Tour des miracles.
Après avoir publié dans la collection “Aire Libre” Chute de vélo (Prix des libraires spécialisés 2005), il revient au reportage-documentaire avec Les Mauvaises Gens, qui reçoit le Grand prix 2005 de la critique, le Prix France Info, puis à Angoulême le Prix du Scénario et le Prix du Public. Enfin, avec Kris, il met en images dans Un homme est mort les manifestations ouvrières à Brest en 1950, qui obtient le Prix France Info.
2011: Parution des Ignorants. Grand prix de la ville de Saint-Denis, festival Cyclone BD de l'Île de la Réunion.
2013: Grand Boum, festival BD Boum de Blois.
2014: Lulu femme nue est adapté au cinéma par Solveig Anspach, avec Karine Viard dans le rôle titre.
2015 : Grand prix du jury Diagonale-Le Soir pour l'ensemble de son œuvre.
Mon avis
C'est un bien beau voyage auquel nous convie Etienne Davodeau avec "Loire". J'ai aimé me laisser emporter dans ses jolies aquarelles tout en douceur, portée au fil de l'eau comme au fil de la vie et du temps qui passe à suivre cette bien belle histoire.Louis la soixantaine a reçu une invitation d'Agathe, un ancien amour.  Intrigué il revient sur les traces de son passé, dans cet endroit qu'il aimait tant.  Il décide de la côtoyer à pied, puis de se baigner, de se laisser emporter au fil des flots de cette Loire qu'il a aimé.  Il s'y plonge nu, sans filtre et emporté par le courant symbolisant le temps qui passe, se souvient.  C'est Agathe avec qui il a fait un bout de chemin qui l'a convié à revenir dans sa petite maison qui jadis servait de gîte de passage.  Il arrive enfin au rendez-vous mais Agathe n'est plus.  Elle qui avait l'habitude des surprises, leur en a fait une dernière, elle a réunit ceux et celles qui ont partagé un bout de sa vie.Des inconnus entre eux qui redonneront vie à Agathe mais aussi à ce fleuve magnifique au bord duquel elle a passé sa vie.Davodeau nous donne un sompteux album et donne réflexion entre le rapport à la nature et au fleuve.  Les souvenirs, le temps qui passe comme la vie qui passe et s'en va.Les dessins sont magnifiques tout en douceur et délicatesse.  Des ocres terreux en passant par le jaune sable et le bleu.  Des ombres délicates, magnifique paysage.C'est poétique, magique, on se laisse emporter comme par la vie.Ma note : *****Du même auteur j'ai lu
Cliquez sur la photo pour avoir accès à l'articleLoire Etienne Davodeau *****Loire Etienne Davodeau *****
Loire Etienne Davodeau *****

wallpaper-1019588
Tous 2, le roman de Testu est philosophique et spirituel à la fois