La mémoire des cendres, tome 1 : Les garçons perdus - C.M. Stern


Je remercie tout d'abord les éditions Korrigan pour cette superbe réception.

J'ai eu la chance de recevoir ce roman en version relié collector, et je dois dire que l'objet livre est vraiment très beau que ce soit la couverture, le jaspage ou la mise en page.

Dès les premiers chapitres, nous sommes plongés dans un Londres victorien vraiment très sombre. Nous y découvrons Jack qui a été obligé de quitter son village à cause de sa beauté et de son homosexualité. Arrivé à Londres, il se prostitue pour pouvoir survivre jusqu'au jour où un immortel lui propose un pacte : séduire un éminent membre des immortels en échange de richesses et de sa liberté...

Contraint d'accepter, Jack ne sait pas encore dans quoi il s'est vraiment engagé...

Quelqu'un dit que le fantôme de Thomas Brown s'était glissé en moi et qu'il avait fait naître dans mon esprit les mêmes idées perverses l'ayant conduit à sa perte.

D'autres répliquèrent que ces graines malsaines avaient toujours fait partie de moi, que toute cette affaire n'avait fait que leur offrir l'engrais dégoûtant qui les avait fait germer et que ces pousses vénéneuses allaient m'infester l'âme, jusqu'à faire de moi un être abject et dissolu.

Je crois que la vérité se situait quelque part au milieu de ses spéculations absurdes.

Le courage et la franchise imprudente de Thomas Brown s'étaient coulés en moi comme une maladie ; contre toute attente, ils m'avaient donné la détermination qui m'avait manqué pour assumer ce que j'étais, pour tenir tête à mes frères par des mots affûtés et tourner le dos à tous ceux qui me dévisageaient avec un mélange de crainte et d'incompréhension.

Attention, ce roman est destiné à un public averti (+18 ans) et comporte des trigger warnings : prostitution, violences physiques et sexuelles, drogue...

J'ai beaucoup aimé ma lecture.

Tout d'abord, j'ai adoré l'univers proposé par l'autrice. C'est sombre et violent. J'ai adoré ce mélange immortels (Vampires) et époque victorienne. La plume de l'autrice colle parfaitement à l'époque et permet au lecteur de bien visualiser les décors dans lesquels se passe cette histoire que ce soient les bas-fonds lugubres ou les lieux fréquentés par l'aristocratie. J'ai adoré le style de l'autrice et le fait que le vocabulaire qu'elle utilise nous ancre parfaitement dans l'époque où l'histoire se déroule.

L'intrique est hyper addictive et à peine commencé que j'ai eu du mal à reposer ce roman.

L'histoire mélange à la perfection historique, fantastique, romance et complots politiques. J'ai aimé découvrir les intrigues politiques et les règles qui régissent le monde des immortels, même si, dans ce premier tome, on ne fait qu'effleurer la surface. J'espère vraiment découvrir encore plus amplement l'univers dans la suite.

On suit cette histoire du point de vue de Jack uniquement. On a presque l'impression de lire son journal intime même si ce roman n'en a pas du tout la forme. J'ai adoré être dans sa tête et découvrir tout en même temps que lui au fur et à mesure.

L'homme et le service que je vendis ce soir-là n'ont aucune importance. Ce qui en a, en revanche, c'est le lieu savamment éclairé que nous choisîmes, le regard des policiers qui nous interpellèrent et la voiture dénuée de vitres vers laquelle on nous entraîna, mon client et moi, auprès d'autres dépravés fraîchement accusés de sodomie.

J'eus beau me débattre comme un diable et débiter les excuses les plus fantaisistes, je ne m'attirai que moqueries et ricanements grossiers.

J'ai beaucoup aimé suivre le personnage de Jack. On le suit dès son enfance ce qui permet de beaucoup mieux le comprendre.

C'est un personnage attachant pour lequel on ressent de la compassion. C'est un personnage très bien travaillé psychologiquement et qui évolue au fil des chapitres. J'ai également adoré suivre l'évolution des sentiments de Jack ainsi que sa relation avec Antoine qui est un personnage que j'ai également beaucoup aimé. Il est sensible malgré sa froideur apparente. Son caractère et totalement différent de celui de Jack.

Niveau romance, on est sur une romance M/M interdite. C'est une romance sombre, où les dépravations et la violence sont omniprésentes. Par contre, il y a beaucoup scènes de sexes très explicites et j'ai trouvé que certaines n'avaient aucun intérêt pour l'histoire.

Avec ce premier tome, je découvre la plume de l'autrice qui est fluide et agréable à lire. Elle arrive à rendre palpable la déchéance de Jack. On ressent la douleur et souffrance qu'il endure. C.M Stern ne ménage ni ses personnages ni ses lecteurs en plongeant dans des thématiques vraiment très dures.

En bref, un bon premier tome. Une intrique passionnante dans un univers très sombre et très bien décrit. Attention, ce roman contient des trigger warnings et il est pour un public averti (+ de 18ans).


wallpaper-1019588
Tous 2, le roman de Testu est philosophique et spirituel à la fois