Comment écrire de la fiction ?, Chapitre 1 - Rêver, construire, terminer ses histoires

Comment écrire de la fiction ?, Chapitre 1 - Rêver, construire, terminer ses histoires
Comment écrire de la fiction ?, Chapitre 1 - Rêver, construire, terminer ses histoires
Vous voulez écrire un roman et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous avez commencé plusieurs histoires et vous n’en avez terminé aucune ? Vous avez terminé plusieurs manuscrits et vous peinez à passer à l’étape supérieure ? Dans cet essai, Lionel Davoust partage son expérience sur le métier d’écrivain, ses anecdotes, ses conseils, ses avertissements. Il évoque autant le travail quotidien de l’écriture – SPOILER : oui, l’écriture, ça s’apprend – que les techniques fondamentales à maîtriser (point de vue, personnages, promesse / paiement, le « show don’t tell », etc.) pour y parvenir. Il donnera quelques clés pour formaliser vos idées, travailler votre inspiration, affiner votre vision et construire votre intrigue. Enfin, il s’attardera aussi sur la discipline indispensable à l’achèvement d’un manuscrit ainsi que sur l’étape obligatoire des corrections.
Comment écrire de la fiction ?, Chapitre 1 - Rêver, construire, terminer ses histoires
Pourquoi ce livre ? Sans avoir lu son plus gros succès, qui est en même temps sa plus grosse saga, je suis une férue de Lionel Davoust, de ses romans comme de son humour. Pourtant, c'est avant tout à cause de mon immeeeeeense blocage sur l'écriture que je me suis décidée à acheter cet essai, afin de trouver les clés qui pourraient solutionner mon problème.
Avec Rêver, Construire, Terminer ses histoires, le premier chapitre de la collection Comment écrire de la fiction ? lancée par les éditions Argyll, Lionel Davoust ne donne pas d'exercice d'écriture, ne donne pas un cours sur la grammaire et la langue française plus généralement, ne donne pas de conseils sur les outils qui pourraient aider à l'écriture (à l'exception des correcteurs type Antidote, à la rigueur). Non, Lionel Davoust ne fait pas tout ça, mais il fait bien mieux en conseillant les choses à faire et ne pas faire pour s'organiser, pour gérer le stress et les difficultés, pour surmonter les blocages (tels que le mien), pour mieux corriger un texte et prendre du recul sur son oeuvre.
Tous ceux qui s'attendent à progresser radicalement avec cet essai seront pour la plupart déçus. Pour ma pomme, j'ai trouvé ce que je recherchais avec des analyses pertinentes sur ce qui peut nous amener à bloquer, sur la façon dont trouver les idées, sur la meilleure manière de les montrer et les mettre en scène. Pour vous dire, après une Licence en Lettres modernes, c'est la première fois que je prends des notes en lisant un essai, tellement c'était riche de pertinence (et d'impertinences !).
Parce que l'auteur ne se borne pas à simplement nous pondre des idées et des conseils sur la base de sa propre expérience. Non, l'auteur nous présente la chose avec son humour - mondialement ? - connu, me tirant bon nombre de sourires et même quelques rires (mon conjoint ne comprenait pas pourquoi je riais en lisant cet essai. Je lui ai dit de le lire, qu'il comprendrait). Ponctué de quelques exemples tirés de films, jeux vidéos et autres supports de fiction, l'auteur y va de son petit commentaire quand il peut pour mieux faire comprendre son idée. Et c'est réussi. Parce que quand c'est formulé dans l'humour, ça marque beaucoup mieux.
Après un petit préambule, Lionel Davoust construit son essai autour de trois piliers. D'abord, "Rêver" nous invite à nous inspirer de notre environnement, de notre éducation, de ce qui fait notre essence, pour sentir ce qui nous intrigue et pour commencer à développer une idée. "Construire" va se pencher sur le meilleur moyen de formuler et développer notre idée, tant dans le duel "jardinier/architecte" (désolée, c'est ainsi que je le formule, moua), que dans la façon de dire et montrer les choses, avec les différents points de vue, avec les temps (présent ou composé), avec les ellipses, la longueur de phrases, les formulations directes ou indirectes, etc. Enfin, "Terminer" nous apprend à poser le point final, avant d'en venir à tout l'exercice ô combien différent mais nécessaire de réécriture et de correction. Bref, l'ouvrage traite de la naissance d'une idée à son point définitivement final, on peut dire qu'il est complet.
Lionel Davoust a écrit ce roman comme il parle. Ce qui revient à dire que c'est très vivant, très lisible, très entraînant. Pour un essai, mes séances se prolongeaient sur une soixantaine de pages, tellement j'étais prise dedans !
Comment écrire de la fiction ?, Chapitre 1 - Rêver, construire, terminer ses histoires
Ce n'est ni original, ni approfondi, mais c'est essentiel dans la vie d'un auteur, quelle que soit sa renommée. De la naissance d'une idée au point final, on suit toutes les étapes de la conception d'un manuscrit pour éviter les écueils et faire de ce moment de composition un instant privilégié. En plus des quelques pistes que j'ai pu noter pour moi-même progresser, je n'oublierai jamais les exemples, les petits commentaires qui les accompagnent souvent, et plus généralement la tranche d'humour qui font de cet essai un moment drôle en plus d'être instructif. Je suis à peu près sûre que je le relirai régulièrement !
Comment écrire de la fiction ?, Chapitre 1 - Rêver, construire, terminer ses histoires
15/20


wallpaper-1019588
Les Pépites du Salon de Montreuil
wallpaper-1019588
Devant Dieu et les hommes - Paul Colize
wallpaper-1019588
"Rôle essentiel des oméga-3 dans l'intestin"
wallpaper-1019588
#90 Book-Haul de Novembre 2023