Tout un été sans Facebook - Romain Puertolas

Roman policier - Humour 

Editions La dilletante - Mai 2017 - 384p 
un été sans facebook romain puertolas avis chronique happybook
Synopsis : Mutée disciplinairement à New York, Colorado, un petit village du fin fond de l'Amérique, raciste, sans couverture mobile et où il ne se passe jamais rien, la lieutenant de police de couleur noire, à forte corpulence, Agatha Crispies a trouvé un échappatoire à son désœuvrement dans l'animation d'un club de lecture au sein du commissariat. Mais alors qu'elle désespérait de pouvoir un jour enquêter à nouveau sur un meurtre autre que celui d'un écureuil, une série d'effroyables assassinats et disparitions viennent (enfin) troubler la tranquillité des lieux, mettant à l'épreuve ses connaissances littéraires. un été sans facebook romain puertolas avis chronique happybook
Mon avis :
On oublie tout le temps de cette lecture, déjantée, délicieuse une vraie évasion.  Un happy book rempli de drôleries que j'ai adoré.
En cette période de confinement due au nouveau coronavirus, impossible d'accrocher à des lectures, le monde va mal va très mal. Thrillers, policiers, biographies, je tente tout et impossible de dépasser le premier chapitre.
Je me suis donc penchée sur les auteurs que j'affectionne et c'est par Romain Puertolas que je débute avec un roman dont le titre, à nouveau, interpelle.
Que ce cache-t-il derrière un tel titre : Tout un été sans Facebook. Peut on survivre désormais sans les réseaux sociaux, en tous cas moi j'ai envie de faire une pause, assez de toute cette actualité liée au Covid-19. 
Un vrai bonheur, j'ai enfin été coupée du monde avec les quelques heures de lecture - au soleil de Montpellier - que ce roman loufoque m'a offerte.
L'auteur est toujours aussi facétieux déjà par le choix du nom de son héroïne : Agatha Crispies, d'entrée le sourire arrive.
Notre chère Agatha est mutée dans le Colorado, enfin dans un coin bien paumé du Colorado, le réseau mobile ne passe même pas. Sans Facebook loin de New York dans un village où il ne se passe absolument rien, l'été va sembler bien long au lieutenant de Police Crispies. Sa passion pour les donuts et son club de lecture seront loin de combler ses attentes. Agatha n'a pas dit son dernier mot et va faire de ce New York dans le Colorado sa nouvelle aire de jeu. Une série de meurtres sera l'occasion de montrer qui elle est et de mener l'enquête à sa manière. Car elle en est sure, elle ne finira pas sa carrière ici sans Facebook.
Si vous allez à la fin du roman pour connaitre le coupable vous l'obtiendrez je peux même vous le dire c'est James Joyce : mais c'est très mal connaitre cet auteur qui a toujours le twist final renversant. Il vous embrouille avec humour et c'est truculent.
Ne vous attendez pas à une enquête policière traditionnelle avec du noir bien noir, des pistes tordues... quoique... des héros tourmentés, du sang partout. Ici tout le monde est bien dans ses baskets sauf que les personnages sont totalement loufoques et plongés dans des situations des plus abracadabrantes. On sourit à chaque tour de pages. On se demande ce que l'auteur va encore nous réserver. 
Et la cerise sur le gâteau, nous nous cultivons sur le monde livresque. J'en ai appris des vertes et des pas mures sur des auteurs, des livres, des citations. Une transmission du savoir sans ennui, on a envie de tout retenir.
J'ai souri tout le long. En cette période affreuse, on peut faire des tas de choses comme se perdre dans l'actualité journalistique, mais on peut aussi lire ce roman et s'offrir une merveilleuse évasion vers un monde rocambolesque qui nous fait revivre enfin.
On aime ou pas ou on tombe amoureux de la plume de Puertolas et moi c'est la troisième option. C'est extravagant, pétillant, un peu fou, mais savamment bien écrit.
♥ Vous l'avez lu ? vous souhaitez le lire ? dites le moi en commentaire ! ♥

Petite biographie sur l'auteur
 : 
Auteur français né en 1975 à Montpellier.
Né dans une famille de militaires il connait de multiples déménagements durant sa jeunesse, Espagne, Angleterre. Il exerce également de nombreuses profession : DJ, compositeur-interprète, professeur de langues, traducteur-interprète, steward, magicien, employé de navigation aérienne...
un été sans facebook romain puertolas avis chronique happybookIl est titulaire d'une maîtrise en Lettres et Civilisation Espagnoles, une maîtrise en Français Langue Étrangère, une licence en Lettres et Civilisation Anglaises et d'un diplôme en météorologie de Météo France.
Durant plus de 3 ans, Romain a animé "The Trickbusters Show" un programme d'anti-magie sur Youtube (60 épisodes) où il expliquait tous les trucs des plus grands magiciens, mais également démystifiait les charlatans.

Bibliographie : Liens vers les romans lus


- 2013 : L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea - Adapté au cinéma en 2018 et en bande dessinée, en 2017.
- 2015 : La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel
- 2015 : Re vive l'empereur !
- 2017 : Tout un été sans Facebook
- 2018 : Les nouvelles aventures du fakir au pays d'Ikéa
- 2017 : Un détective très très très spécial
- 2019 : La police des fleurs, des arbres et des forêts
Tout un été sans Facebook Romain Puértolas  livre addict happybook happymanda

instagram happymandapassions happybook

Rejoins moi sur Instagram


Tout un été sans Facebook Romain Puértolas  livre addict happybook happymanda
                                  Tout un été sans Facebook Romain Puértolas  livre addict happybook happymanda
                                 

wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi