Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1

Voici le premier billet de cette nouvelle rubrique. L'idée de cette nouvelle rubrique a germé en lisant les comptes rendus de visionnage de Tachan. Depuis un moment je me dis que j'aimerais parler des séries et un peu plus des films que je regarde, mais je ne sais pas pourquoi, je n'arrive pas à me lancer. Et comme j'aime bien aller piquer des idées de visionnage chez Tachan, je me dis que je pourrais faire un petit billet du même genre .

Je vous donne rendez-vous les vendredis pour un petit point sur ce que j'ai regardé sur grand et petit écran.

Grace and Frankie - saison 1

Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1Synopsis : Tout commence dans un restaurant, Grace et Frankie s'y retrouvent avec leur mari respectifs. Elles ne sont pas vraiment amies, elles se ressemblent si peu. Mais leurs maris sont associés et les deux familles se fréquentent depuis longtemps. Grace et Frankie sont loin de se douter de la révélation que les deux maris ont prévu de leur annoncer ce soir. Voilà 20 ans que Robert et Sol sont amant. Las de vivre leur amour caché, ils ont décidé, à 70 ans passés, de faire leur coming out et de quitter leurs épouses respectives pour se marie. Le choc des deux femmes est immense, aucune n'a vu le coup venir. Face cette situation, les deux femmes aux caractères opposés vont se soutenir et devenir de véritables amies.

Mon avis : C'est le pitch de départ qui m'a donné envie de voir cette série. J'en avais assez des séries d'actions j'avais envie d'une tranche de vie, mais pas des romans d'adolescent. Cette situation de départ me semblait prometteuse et j'ai regardé par curiosité le premier épisode. J'ai tout de suite accroché. Les situations sont cocasses, ce double divorce et les interactions entre Grace, une businesswoman à la retraite, et Frankie, une hippie professeur d'art, sont à la fois drôles et touchantes. Nous ne sommes pas dans le drame et le déchirement, Grace, Robert, Frankie et Sol n'ont pas oublié leurs longues années de mariage, les familles qu'ils ont construites, n'ont pas de reproches à se faire si ce n'est que tout se termine pour recommencer une nouvelle vie à 70. C'est tendre, c'est drôle, les personnages sont pittoresques et délicieusement caricaturaux. C'est très américain, et sa marche plutôt bien. Je me suis attaché à ces deux familles et j'aime suivre leur nouvelle vie. Comment Robert et Sol deviennent un couple officiel après 20 ans passés dans l'ombre, comment Grace et Frankie arrivent à cohabiter ensemble malgré leur différences.

The Big Bang Theory - saison 2

Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1Synopsis : des geeks intellos, un surdoué pas très doué avec les autres et une belle blonde, voilà le départ de cette série humoristique riche en référence à la culture pop

Mon avis : c'est notre série familiale, on l'a déjà vu, et là on recommence. Mimiko adore, Chéri ça le fait bien rire et moi... je trouve ça drôle aussi. Les gags ont beau être répétitifs et les personnages aussi caricaturaux les uns que les autres, ça nous fait toujours rire.

Hero Mask - Saison 1 épisode 1 à 4

Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1Synopsis : une organisation criminelle utilise des masques leur permettant de changer d'apparence. James Blood va mener l'enquête.

Mon avis : n'ayant vu que 4 épisodes c'est un peu difficile à dire, surtout que je n'ai pas vraiment bien suivi. Je ne sais pas si le scénario est confus ou si c'est moi qui n'est pas eu le temps de lire tout les sous-titre, mais le début ne m'a pas semblé très clair. En revanche, j'ai bien aimé l'esthétique, très différente de ce que j'ai l'habitude de voir en anime. Ceci dit, ça fait tellement longtemps que je n'ai pas vu d'anime, que je suis un peu lente au démarrage, j'ai du mal à suivre la VO (je fais toujours autre chose en même temps, du coup je pige rien). L'ambiance de cette série policière me plait bien et je vais regarder encore quelques épisodes avant de décider si j'aime ou pas.

12 Monkeys - saison 2 épisodes 5 et 6

Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1Synopsis : 2043, l'humanité a été décimée par un virus. James Cole est envoyé dans le passé pour détruire la menace qui plane sur l'humanité. Dans la première saison, Cole multiplie les voyages dans le temps pour détruire la menace avec l'aide du Dr. Cassandra Raily.

[spoiler] Dans cette seconde saison, Cole et Raily vont devoir se mesurer à l'armée des 12 singes qui peut ne détruire rien de moins que le temps lui-même.

Mon avis : la série est une adaptation du film l'armée des 12 singes de 1996. Je ne me souviens plus si je l'ai vu ou pas. Mais l'histoire je la connaissais un peu près. La première saison de la série était plutôt sympa. Certains reprochaient au Dr Raily d'être un peu passif dans la première saison. Du coup, bam ! Saison 2 elle change. Mmmm.... ah ça ! pour devenir bad as, elle le devient, mais un peu trop. Celle qui voulait sauver tout le monde se met à vouloir dégommer tout le monde. Elle a perdu toute sa compassion et j'avoue l'aimer encore moins qu'avant. J'ai trouvé son changement de caractère trop abrupt et je n'ai pas vraiment compris. L'explication qu'elle donne ne me semble pas suffisante. Par ailleurs l'intrigue devient un peu WTF. Détruire le temps ? Sérieux ? Détruire l'humanité me semblait plus pertinent. J'accroche moins avec cette seconde saison qu'avec la première.

Il y a quelques séries que j'ai déjà finies et dont j'avais envie de parler, je profite de cette première chronique pour rattraper un peu de mon retard.

Stanger Things - saisons 1, 2 et 3 [série TV]

Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1Synonpsis : Dans une petite ville de l'Amérique profonde des années 80, une bande de jeunes geeks intello va être confronté à des événements étranges. Une créature qui agresse les habitants, des disparitions mystérieuses et l'apparition d'une jeune fille aux étranges pouvoirs.

Mon avis : j'ai regardé cette série avec Chéri et on a adoré la première saison. Le Pitch est sympa, il y a un bon rythme et l'ambiance années 80 nous rappelle notre enfance, surtout qu'on ne lésine pas sur les clins d'oeil et les références. Une petite série, pas prise de tête qui marche très bien. Évidemment on a enchaîne sur les saisons suivantes et là, malheur ! La qualité se dégrade de saison en saison, les acteurs qui jouèrent plutôt bien les gamins font des ados affreusement surjoués et ridicules, on n'y croit pas une minute. Sans parler du fait que les personnages perdent toute saveur, deviennent presque antipathiques et ne sont plus du tout attachants. Le propre de l'adolescence ? Est-ce fait exprès ? Je ne sais pas, mais ça ne passe pas du tout. La dernière saison était une horreur, pas un seul épisode sans qu'on se dise : " mais que c'est mal joué ! ". Et l'histoire suit la même pente. Sur la première saison ça tenait plus ou moins bien la route, après ça se détériore jusqu'à une dernière saison aux monstres plus dégoûtants qu'effrayant. On en fait trop sur tous les plans et ça ne marche plus. Dommage, parce que la première saison était vraiment chouette.

Anothe Life - saison 1

Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1Synopsis : Un étrange artefact a débarqué de l'espace et c'est déposé sur terre. Incapable de communiquer avec cet objet extraterrestre et de comprendre ses intentions, le gouvernement envoie une expédition spatiale vers la planète qui semble échanger des communications avec l'artefact. Voici Niko et son équipage parti pour un voyage interstellaire de plusieurs mois. Mais rien ne se passe comme prévu.

Mon avis : je viens tout juste de finir la première saison et finalement j'ai bien aimé. Les premiers épisodes pourtant ne m'avaient pas convaincu. Ce n'était vraiment pas terrible ni du point de vue du jeu d'acteur ni de celui du scénario un peu tiré par les cheveux. Finalement je me suis attaché à Niko, qui, soit dit en passant, je trouve très belle, et ai été prise par l'histoire. Une histoire pleine d'incohérences, faut vraiment pas réfléchir à la vraisemblance de l'histoire. Mais il y a des petits trucs sympas, comme, par exemple, l'intelligence artificielle qui à force de penser a développé une véritable personnalité est devenue une vraie personne, un sujet qui me plait beaucoup. Bref ce n'est pas très intelligent comme série, mais je me suis laissé prendre au jeu et je regarderais volontiers la suite.

Malgré tout

Grands et petit écrans, bilan de la semaine #1Synopsis : 4 sœurs se retrouvent pour l'enterrement de leur mère. Celle-ci leur joue un dernier ! Afin de voir ses filles se rapprocher les unes des autres, elle veut qu'ensemble elles cherchent leurs pères biologiques. Eh oui, maman a une surprise pour vous ! Papa n'est pas votre père et, pour simplifier les choses, vous n'avez pas toutes le même père. Un synopsis typiquement espagnol.

mon avis : J'ai beaucoup aimé ce film. Ça m'a fait penser aux films d'Almodovar, en moins déjoncté quand même. Les 4 sœurs vont devoir chercher ensemble leurs pères et découvrir qui est le père de qui si elles veulent toucher l'héritage. Avec les indices que leur maire a laissés au notaire, elles partent sur les traces de la vie amoureuse de leur mère. Et les hommes de sa vie étaient très hauts en couleur. Les 4 sœurs ne sont pas au bout de leur surprise. Bon, j'ai deviné de suite qui était le dernier père, le plus difficile à dénicher puisque la mère ne laisse pas d'indices sur lui. Je vous l'ai dit, j 'ai pensé à Almodovar, de là, il était pas difficile de comprendre qui était le père. Mais ça ne m'a pas gâché le film puisque ce n'est pas tant l'enquête qui importe, mais plutôt de voir comment vont réagir les 4 sœurs à l'avalanche d'information et de sentiment que leur mère leur lègue. Une comédie drôle et ensoleillée


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Les guerres intérieures
wallpaper-1019588
Les 7 vies de Léo Belami
wallpaper-1019588
#11 Conseils Lectures pour l’Automne 2019
wallpaper-1019588
Le livre du lundi : Le Diable emporte le fils rebelle