« Oublier Klara » d’Isabelle Autissier

« Oublier Klara » d’Isabelle Autissier

© Editions Stock

Présentation de l'éditeur :

Mourmansk, au Nord du cercle polaire. Sur son lit d'hôpital, Rubin se sait condamné. Seule une énigme le maintient en vie : alors qu'il n'était qu'un enfant, Klara, sa mère, chercheuse scientifique à l'époque de Staline, a été arrêtée sous ses yeux. Qu'est-elle devenue ? L'absence de Klara, la blessure ressentie enfant ont fait de lui un homme rude. Avec lui-même. Avec son fils Iouri. Le père devient patron de chalutier, mutique. Le fils aura les oiseaux pour compagnon et la fuite pour horizon. Iouri s'exile en Amérique, tournant la page d'une enfance meurtrie.
Mais à l'appel de son père, Iouri, désormais adulte, répond présent : ne pas oublier Klara! Lutter contre l'Histoire, lutter contre un silence. Quel est le secret de Klara ? Peut-on conjurer le passé ?
Dans son enquête, Iouri découvrira une vérité essentielle qui unit leurs destins. Oublier Klara est une magnifique aventure humaine, traversé par une nature sauvage.

Mon avis:

Avec ce dernier opus, Isabelle Autissier nous emmène à Mourmansk, la plus grand ville au monde située au nord du cercle Arctique.

Iouri, résidant désormais aux États-Unis, n'a pas mis les pieds en Russie depuis 1994, époque où il a fui en se jurant que ce serait pour toujours. L'annonce de la mort prochaine de son père le pousse cependant à revenir sur les terres de ses ancêtres. Ce dernier lui donne pour mission de découvrir la vérité sur la disparition de Klara - la grand-mère de Iouri -, avant qu'il ne soit trop tard.

Sous le couvert de ce secret de famille couvrant trois générations, Isabelle Autissier nous plonge au cœur d'un récit aux accents historiques, nous faisant découvrir le système soviétique de l'après-guerre, l'apogée des arrestations, le Goulag, le travail contraint.

A travers ce roman, bien évidemment, l'autrice nous fait également partager son amour de la navigation, de la nature. Passant de Mourmansk et sa poussière de charbon au grand large, vous vous retrouverez à côtoyer goélands, mouettes, sternes et autres fulmars. Car plus qu'un voyage à travers l'Histoire, nous embarquons également pour un voyage dans la Mer de Barents à bord d'un bateau de pêche, nous découvrons aussi des terres éloignées et des populations locales, oubliées voire malmenées par le régime en place.

" Oublier Klara " est un roman du souvenir, de construction personnelle. Une quête à travers les affres de l'Histoire et le devoir de mémoire.

J'ai été séduite par la plume de l'autrice. Une plume à la fois poignante et poétique.

" Oublier Klara " est une invitation au voyage, le roman passionnant d'une aventurière -romancière passionnée et cela se ressent au plus profond de ce récit.

Je remercie les éditions Stock pour cette très belle découverte.

Isabelle Autissier, " Oublier Klara ", Editions Stock, Coll. La Bleue, 2 mai 2019, 320 pages.


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
In real life T2 : mémoire vive
wallpaper-1019588
Francesco Pittau – Petit Garçon **
wallpaper-1019588
Sans amour, nos vies sont dérisoires...
wallpaper-1019588
Dans les pas de Valeria, tome 1