« Le garçon et l’univers » de Trent Dalton

« Le garçon et l’univers » de Trent Dalton

© Editions Harper Collins France

Quatrième de couverture:

Darra, banlieue de Brisbane, 1985. Eli, bientôt treize ans, grandit entre une mère toxico, un grand frère mutique et, en guise de baby-sitter, l'un des anciens prisonniers les plus célèbres d'Australie: Arthur " Slim " Halliday. En l'absence de son père biologique, Eli peut compter sur les " good bad men " qui l'entourent: son beau-père, Lyle, qui a plongé sa mère dans la drogue mais tente maintenant de l'en sortir; Slim, que sa longue expérience en cellule d'isolement a rendu philosophe; Gus, son frère, qui communique en écrivant dans l'air et semble avoir des talents de devin.

Eli s'accommode parfaitement de cette vie excentrique. Jusqu'au jour où il découvre dans le pavillon familial une pièce secrète qui contient de la drogue et un mystérieux téléphone rouge...

Mon avis:

Il y a des livres qui vous appellent, qui exercent une telle force d'attraction que vous ne pouvez leur échapper. Lorsque j'ai découvert la couverture, flamboyante, mystérieuse de ce premier roman de Trent Dalton publié aux éditions Harper Collins France, la magie a opéré. Cette fois encore, je ne me suis pas trompée...

" Le garçon et l'univers " est un roman puissant trouvant son origine dans la propre enfance de l'auteur. Ce lien se ressent très fort dans la profondeur données aux personnages principaux.

L'on pourrait croire qu'un livre parlant de drogue, de prison, d'enfants grandissant dans une famille atypique où le babysitter n'est autre que l'un des prisonniers les plus célèbres d'Australie soit d'une noirceur sans nom. Et bien détrompez-vous, car Trent Dalton fait de ce roman un moment de lecture lumineux, voire poétique - surtout à travers le personnage du jeune Eli. Je me suis laissée emporter par la narration.

Nous découvrons Eli, 13 ans, un jeune garçon très observateur, très attaché aux détails, beaucoup plus mature que la majorité des enfants de son âge, qui avec son frère aîné August, deviennent les témoins d'événements qui les marqueront à vie tout en influençant leurs choix.

Si " Le garçon et l'univers " m'a marqué par la puissance de ses personnages (comment ne pas être touché par Eli et August), je dirais qu'il aborde à la fois l'attachement familial, l'amitié profonde mais qu'il est aussi un excellent roman d'apprentissage. Il montre que malgré les obstacles, avec beaucoup de détermination, de persévérance, l'on peut atteindre les objectifs que nous nous fixons tout comme le jeune Eli...

Je ne peux que vous encourager à le découvrir...

Trent Dalton est un journaliste renommé en Australie. Travaillant pour " The Weekend Australian Magazine ", il a été plusieurs fois récompensé pour ses articles. Ce premier roman, paru en 2018 dans sa version originale (" Boy swallows universe "), a d'ailleurs déjà été récompensé à de multiples reprises en Australie.

Je remercie les éditions Harper Collins France ainsi que NetGalley France pour cette belle découverte.

Trent Dalton, " Le garçon et l'univers ", Trad. de l'anglais (Australie) par Maxime Shelledy et Souad Degachi, Harper Collins France, 2 mai 2019, 560 pages.


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
In real life T2 : mémoire vive
wallpaper-1019588
Francesco Pittau – Petit Garçon **
wallpaper-1019588
Sans amour, nos vies sont dérisoires...
wallpaper-1019588
Dans les pas de Valeria, tome 1