« Rage » de Christophe Desmurger

« Rage » de Christophe Desmurger

(C) Editions Fayard

Présentation de l'éditeur:
Un quadragénaire, de type velléitaire désabusé, rencontre par hasard le meilleur ami de sa jeunesse, qu'il n'a plus vu depuis vingt ans. C'est l'occasion d'un retour sur sa vie, ce qu'il a réussi, ce qu'il a raté. Il revisite ainsi ses amitiés, ses amours, son histoire familiale. Pour s'apercevoir in fine que la plupart des déceptions sont dues à des interprétations différentes du langage lui-même, de mots comme " réussite " ou " échec " dont en réalité nous avons tous une conception différente.

Mon avis:

Raphaël Dubois retrouve, par le plus grand des hasards, Serge, son " presque frère " qu'il a perdu de vue depuis plus de 20 ans...Cette rencontre fortuite nous offre l'occasion de nous plonger dans ses souvenirs.

Adolescent, Raphaël se dévalorise, se trouve moyen et se sent révolté, écorché vif mais se contente de suivre la masse ressentant cette rage qui n'a pas de raison d'être. Il est l'exact opposé de Serge qui, lui, ne se prive pas d'exprimer ce sentiment de colère.

A travers des phrases courtes, une écriture fluide mais nerveuse reflétant l'esprit tourmenté de son personnage, Christophe Desmurger nous livre un roman d'apprentissage sur l'adolescence, le temps qui passe, et au final, notre propre existence.

Troisième roman de l'auteur, " Rage " est un roman riche en émotions.

Je remercie Christophe Desmurger et les éditions Fayard pour cette découverte.

Christophe Desmurger, " Rage ", éditions Fayard, 6 mars 2019, 240 pages.


wallpaper-1019588
Je t'aime - Barbara Abel *****
wallpaper-1019588
C'est lundi que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Des livres à mettre dans votre valise 2ème partie
wallpaper-1019588
Tsunamis | Michel Jean
wallpaper-1019588
Sur notre table de nuit… #135
wallpaper-1019588
Le fils de l’Ursari – Xavier Laurent-Petit, Cyrille Pomès et Isabelle Merlet
wallpaper-1019588
The Shakespeare sisters #3 : La magie de l’hiver – Carrie Elks
wallpaper-1019588
My absolute Darling lu par Marie Bouvet #PrixAudiolib2019