« Avalanche Hôtel » de Niko Tackian

« Avalanche Hôtel » de Niko Tackian


© Editions Calmann-Lévy

Quatrième de couverture:

Janvier 1980. Joshua Auberson est agent de sécurité à l'Avalanche Hôtel, sublime palace des Alpes suisses. Il enquête sur la disparition d'une jeune cliente avec un sentiment d'étrangeté. Quelque chose cloche autour de lui, il en est sûr. Le barman, un géant taciturne, lui demande de le suivre dans la montagne, en pleine tempête de neige. Joshua a si froid qu'il perd connaissance...
... et revient à lui dans une chambre d'hôpital. Il a été pris dans une avalanche, il est resté deux jours dans le coma. Nous ne sommes pas en 1980 mais en 2018. Joshua n'est pas agent de sécurité, il est flic, et l'Avalanche Hôtel n'est plus qu'une carcasse vide depuis bien longtemps. Tout cela n'était qu'un rêve dû au coma.

Mon avis:

Délaissant Paris et le commandant Tomar Khan, rencontré dans ses deux précédents opus - également parus aux éditions Calmann-Lévy -, Niko Tackian nous emmène, le temps d'un thriller, en Suisse et plus particulièrement dans le canton de Vaud. Joshua Auberson, simple flic sans histoire, va se retrouver au centre d'une enquête bien étrange.

Ici, pas question d'une promenade de santé au bord du Lac Léman et de sa Riviera, si belle soit-elle. Non, non apprêtez-vous à vivre des heures de lecture pour le moins mystérieuses et tourmentées. La couverture en est d'ailleurs le reflet parfait.

Il n'y a pas de doute, Niko Tackian sait y faire! Se jouant de ses lecteurs comme il le fait de son personnage principal, l'auteur va vous mener par le bout du nez, si bien que vous ne saurez plus où est la vérité. Vous voyagerez entre rêve et réalité, ou devrais-je dire entre cauchemar et réalité.

La rythmique du texte ajoute bien entendu à ce sentiment tout comme les conditions météorologiques. Il serait impossible de ne pas mettre l'accent sur cette neige omniprésente qui, au-delà des personnages physiques, ajoute au sentiment d'incertitude, de tension que l'on peut ressentir au fur et à mesure de la construction de la trame.

" Avalanche Hôtel " se lit comme l'on regarderait un très bon film tant il est assez aisé de se représenter visuellement chaque scène, de vivre avec les personnages. Scénariste et réalisateur, l'auteur a bien entendu le soucis du détail.

Il n'y a pas de doute, Niko Tackian signe ici un thriller addictif, magnifiquement construit et digne des plus grands auteurs du genre!

Vivement le prochain 🙂

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour cette lecture.

Niko Tackian, " Avalanche Hôtel ", Editions Calmann-Lévy, 2 janvier 2019, 270 pages.


wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Réceptions de la semaine (96)
wallpaper-1019588
{Découverte} Génération K : Tome 1, Marine Carteron – @Bookscritics
wallpaper-1019588
La Fourchette, la Sorcière et le Dragon de Christopher Paolini
wallpaper-1019588
Les gourmandises 2019 #9 – duo de cookies