« San Perdido » de David Zukerman

« San Perdido » de David Zukerman

©Editions Calmann-Lévy

Quatrième de couverture:

Un matin de printemps, dans la décharge à ciel ouvert de San Perdido, petite ville côtière du Panama aussi impitoyable que colorée, apparaît un enfant noir aux yeux bleus. Un orphelin muet qui n'a pour seul talent apparent qu'une force singulière dans les mains.Il va pourtant survivre et devenir une légende. Venu de nulle part, cet enfant mystérieux au regard magnétique endossera le rôle de justicier silencieux au service des femmes et des opprimés et deviendra le héros d'une population jusque-là oubliée de Dieu.

Mon avis:

Il est des livres que l'on ne peut classer dans aucune catégorie. Il est des livres qui nous enchantent malgré la dureté de leur contenu. " San Perdido " fait clairement partie de ceux-ci.

Nous sommes en juin 1946, dans la décharge de la petite ville côtière de San Perdido au Panama. La vie suit son cours lorsqu'un jeune garçon, semblant sortir de nulle part, apparaît pieds nus avec " des yeux d'un bleu si clair qu'ils semblent blancs. Des yeux qui font deux trous dans son visage d'un noir profond ". (p.13)

Avec ce visage impénétrable, mystérieux, ne laissant rien transparaître mais doté d'une force incroyable dans les mains, ce jeune garçon va à sa manière traverser la vie des habitants, et les marquer à jamais.

Entre inégalités sociales, exploitation des uns et corruption des autres, nous découvrons, au fil des pages, des personnages d'une force incroyable. Ici, pas question de second rôle.

Avec ce premier roman, David Zukerman nous livre une pépite de la littérature contemporaine. Avec une plume forte et dynamique, mais aussi poétique, l'auteur nous emmène à la découverte d'une légende traversant les âges.

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour cette découverte.

David Zukerman, " San Perdido ", Editions Calmann-Lévy, 2 janvier 2019, 450 pages.


wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Les livres Vo qui me font envie #8
wallpaper-1019588
Les Chats du Louvre
wallpaper-1019588
Premières lignes #81 : Oublier
wallpaper-1019588
Premières lignes #81 : Oublier